28 avril 2017, 13:29 -

Retournement de situation ! De nouvelles accusations viennent de tomber au sujet de l’assassinat de Tupac Shakur.

21 ans après la mort de 2Pac, les spéculations vont bon train en ce qui concerne ses assassins présumés. Il y a deux semaines, Suge Knight accusait son ex compagne Sharitha Golden et Reggie Wright d’avoir causé la mort de Tupac par inadvertance. En effet, le co-fondateur de Death Row Records avait dit que Tupac était un dommage collatéral, car lui-même aurait dû mourir à sa place ce soir-là.

Une autre version vient aujourd’hui s’ajouter aux nombreuses spéculations sur la mort du rappeur. Mob James, ex-garde du corps employé par Death Row Records, vient de participer à une interview relayée sur YouTube.

Au cours de son explication, James, ancien membre du gang « Blood Pirus », révèle le nom de l’assassin présumé de Tupac. Il s’agirait, selon lui, de Orlando Anderson, un membre des South Side Crips, un gang californien.
À l’époque, Tupac se serait violemment bagarré avec un membre des Crips après le combat organisé entre Mike Tyson et Bruce Seldon à Las Vegas, le 7 septembre 1996. Quelques heures plus tard, Tupac décédait au volant de sa berline.

Selon James, cet accident aurait pu être évité : « Si Suge avait dit ‘Non, t’es ma source de revenus, tu ne vas pas t’impliquer dans une bagarre, revient ici’, 2Pac serait encore en vie à l’heure actuelle. […] La seule raison qui explique sa mort, c’est qu’il est intervenu là où il n’avait aucun pouvoir » déplore-t-il au cours de l’interview.

Selon Mob James, le comportement de Tupac aurait changé depuis qu’il traînait avec le gang des Pirus. Il était plus agressif et bagarreur. Un comportement qui aurait causé sa perte.

Quant à Orlando Anderson, il serait décédé en 1998 dans une affaire ne concernant pas 2Pac

A.M.S.B