15 janvier 2020, 16:38 -

Les fantaisies de Balenciaga et de son créateur Demna Gvsalaia sont, depuis quelques années, monnaie courante. Après avoir choqué avec une paire de Crocs à semelle compensée, la nouvelle sneaker « Zen » de la griffe parisienne ne fait pas l’unanimité.

Que dire sur cette sneaker de luxe à part qu’elle semble manquer sa cible. Déjà la silhouette n’est pas sans rappeler les empeignes old-school des Nike Air Zoom Total 90, les crampons en moins. Et justement, on pourrait même se demander où est la semelle sur cette paire « Zen » qui tient plus du mocassin que de la réelle sneaker. Car non, la fine bande de gomme que l’on aperçoit sous l’empeigne marquée par une multitude de surpiqûres n’a rien d’une réelle semelle. Si bien, que déjà en photo on sent que cette dernière risque de s’épuiser en quelque pas. La languette en gomme élastique termine le look « contrefaçon de marché » et permettra même aux enfants d’enfiler la paire sans soucis. Même si une longue paire de lacets vient parfaire cette sneaker qui n’en a décidément que le nom.

Mais alors, qu’a-t-il pu bien se passer dans l’esprit des créatifs de Balenciaga pour produire ce modèle « Zen » dans un coloris noir et un coloris blanc ? Honnêtement, on ne saurait vous dire. Commen nous ne saurions pas vous dire pourquoi cette paire s’affiche à un prix de 425€. Peut-être est-ce à cause des trois pauvres logos Balenciaga dispersés ça et là ? Avis aux amateurs.