5 mars 2018, 15:44 -

L’animateur de M6 était l’invité des « Terriens du Dimanche » ce 4 mars sur C8.
Bernard de la Villardière est revenu sur ses propos sur le port du voile. 
En effet, le 26 février dernier, Bernard de la Villardière était l’invité de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, où il a eu une violente altercation avec Rokaya Diallo concernant le port du voile. 

Chez Ardisson, l’animateur réitère :
« Est-ce qu’en France en 2018, on a le droit de dire cela ? » lui a demandé Thierry Ardisson. 

« Bah évidemment puisque je l’ai dit » lui a répondu Bernard de la Villardière. « Je ne dis pas qu’il faudrait interdire le voile, je dis juste que je suis plutôt du côté des femmes qui en Iran, en Algérie, en Tunisie, se sont battues et se battent encore pour éviter d’avoir l’obligation de porter le voile […] Ce n’est pas un voile quelconque, ce n’est pas juste un foulard ou un fichu. Ça s’appelle un hijab, ça cache à la fois le cou, les oreilles et les cheveux. Et moi, je crois que c’est le premier pas vers l’emprisonnement ». 

L’animateur a ensuite ajouté que le port du voile n’était « pas conforme à son idéal de la parité homme-femme et à sa conception des valeurs de la République française ». 

Pour lui, le voile marque le début d’une « dérive vers le totalitarisme ».

Découvrez la séquence ci-dessous !