12 mai 2017, 11:58 -

Un prénom hors de prix...

Le couple le plus puissant du hip-hop aux États Unis s’est trouvé en pleine bataille pour obtenir les droits sur la marque « Blue Ivy ».

D’après les informations de TMZ, Queen Bey vient de perdre son procès contre l’entreprise d’événementiel avec laquelle elle se dispute le prénom de sa fille Blue Ivy.

Il y a quelques mois, nous vous annoncions que Beyoncé et Jay-Z avaient décidé de créer la marque « Blue Ivy » afin de vendre des produits dérivés (comme des vêtements, du maquillage et des jeux vidéos).

Toutefois, il existe déjà une entreprise intitulée « Blue Ivy Co », qui a été créée 3 ans avant la naissance de la fillette. Le nom étant déjà déposé, la chanteuse de 35 ans a tenté de déposer « Blue Ivy Carter ». Néanmoins, l’entreprise évènementielle n’a pas cédé au couple star en portant plainte par souci d’équité.

Beyoncé devra trouver un autre nom pour l’entreprise de sa fille …

A.M.S.B