18 décembre 2017, 12:20 -

Maladroit, inconscient ou inculte ? Les critiques ont fusé sur les réseaux sociaux hier soir suite à la publication d’Antoine Griezmann. Le jeune footballeur de 26 ans a publié un cliché de lui déguisé en basketteur noir des années 80. La star de l’Atlético Madrid a provoqué un tollé en voulant rendre hommage aux Harlem Globetrotters. 

En effet, l’international Français s’est peint le corps en noir, réalisant ainsi un « BlackFace », une pratique théâtrale controversée qui consistait à se peindre le visage en noir dans le but de parodier et caricaturer les afro-américains. Cette pratique populaire au début du XXe siècle a été jugée raciste et a fini par disparaître à partir des années 1960, à la suite du mouvement afro-américain des droits civiques.

En premier lieu, Antoine n’a pas pris conscience de l’ampleur de sa bêtise et a lancé un petit message dans le but de tempérer les insultes qui fusaient sur son compte Instagram : « Calmos les amis, je suis fan des Harlem globetrotters et de cette belle époque… c‘est un hommage ».

Il a ensuite fini par effacer son poste d’Instagram et Twitter. 

Rappelons que le ce tweet fait actuellement la une des médias.