30 mai 2018, 14:14 -

Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour avoir LA réponse de « Duppy Freestyle ».
Vous l’aurez compris, la guerre entre Pusha T et Drake est loin d’être terminée. Elle vient même de prendre une dimension beaucoup plus personnelle. 

Bref rappel des faits : 

En fin de semaine dernière, Pusha T a sorti son dernier album « DAYTONA ». Le rappeur a clashé Drake sur le morceau « Infrared » en réitérant sur le fait que Drake a toujours un Ghost-Writer : Quentin Miller. 

Drizzy lui a ensuite répondu avec son « Duppy Freestyle » en le clashant lui, Kanye West et le groupe « Clipse ». 

Il a également sorti le morceau « I’m Upset » ce lundi 28 mai.

Pusha T vient de frapper fort… Très Très FORT ! Il a sorti sa réponse à Drake avec le morceau « Story of Adidon ». Ce morceau est un clin d’œil au son de Jay-Z « Story of an O.J » qui met en lumière les stéréotypes noirs et le déni de racisme.

Le rappeur a illustré ce titre avec une photo originale de Drake, datant de 2008, sur laquelle on découvre Drizzy souriant avec un Blackface. Cette photo est bien réelle. Elle avait été shootée pour un projet artistique qui a été mis sous silence par la suite. 

Rappelons que le « Blackface » est une pratique qui remonte au XIXe siècle au théâtre (minstrel shows). Les acteurs blancs incarnaient une caricature stéréotypée de personne noire en se maquillant le visage en noir. Cette pratique a disparu dans les années 1960 et elle est considérée comme étant extrêmement raciste ! 

Au début du morceau, Pusha T accuse Drake d’être un métis qui n’assume pas son côté blanc, en faisant référence à la stupidité qu’il a eue de faire un blackface, ce qui explique également la référence au morceau « Story of an OJ ». 

Le bras droit de Kanye West s’attaque ensuite au problème de paternité de Drake en évoquant ses parents. En effet, le petit Aubrey avait été abandonné par son père à l’âge de 5 ans. Il avait même sorti un morceau « Worst Behavior » dans lequel il fait la satire des pères qui abandonnent leurs enfants. Il avait même mis son propre papa dans le clip pour clore le cycle et enfin lui pardonner ses erreurs.

« Your father walked away at fivehell of a dad thing
Marriage is somethin’ that Sandi never hadDrake »

« Ton père est parti quand tu avais 5 ans, l’enfer des pères, le marriage c’est une chose que Sandi (la maman de Drake NDLR) n’a jamais connu ». 

La corde la plus sensible de ce morceau reste incontestablement le parallélisme entre les erreurs de Dennis Graham et de son fils. En effet, il y a quelques mois nous vous parlions de Sophie Brussaux, la supposée baby-mama de Drake. 
Pusha T entre dans le vif du sujet en disant que Drake a abandonné son fils Adonis sous prétexte qu’il a honte de sa relation avec Sophie, qui est présentée par la presse comme une ex-pornstar. 

« Sophie knows betterask your baby mother
Cleaned her up for IG, but the stench is on her
A baby’s involvedit’s deeper than rap
We talkin’ character, let me keep with the facts
You are hiding a child, let that boy come home
Deadbeat mothafuckaplayin’ border patrolooh
Adonis is your son
And he deserves more than an Adidas press runthat’s real
Love that baby, respect that girl
Forget she’s a pornstar, let her be your worldyuugh! »

« Sophie Know Better (l’instagram de Sophie Brussaux NDLR), demande à la mère de ton bébé
Elle a nettoyé son instagram, mais l’odeur est sur elle
Un enfant est concerné, c’est plus profond que le rap
On parle de caractères, laisse-moi énoncer les faits
Tu caches un enfant, laisse ce petit garçon rentrer à la maison
Horrible fils de putes qui baise à tous les ports
Adonis c’est ton fils
Et il mérite plus qu’une paire d’Adidas press run
Aime ce bébé, respecte cette fille
Oublie qu’elle est une actrice porno et laisse-la dans ton monde »

Drake n’a pas encore réagi à cette attaque personnelle, mais les réactions sur les réseaux sociaux sont virulentes

Affaire à suivre !