30 juillet 2018, 11:34 -

Après la mort de XXX Tentacion, une vague de violence « anti-rappeurs » émerge actuellement aux États Unis. La semaine dernière, Tekashi 69 s’est fait cambrioler, kidnapper, et tabasser par un groupe d’individus. 

Ce week-end, c’est au tour de Boonk Gang d’être pris pour cible. Le jeune homme a été hospitalisé après avoir reçu deux balles à l’intérieur de la cuisse. Le rappeur originaire de Floride a donné de ses nouvelles sur son lit d’hôpital. 
« On m’a tiré dessus deux fois, mais je suis solide » a-t-il écrit sur twitter.

Il avait diffusé une vidéo de lui en larmes et en sang avant d’arriver à l’hôpital en disant qu’il a de gros problèmes en ce moment :