11 mars 2020, 16:12 -

Du grand n’importe quoi ! 

 

Il ne s’attendait pas s’en doute pas à un coup de projecteur de ce type, mais il semblerait bien que le rappeur Sneazzy soit bientôt amené à expliquer  une phase de son album devant les tribunaux. En effet, le parquet a ouvert une enquête sur l’artiste et son compère Nekfeu pour plusieurs lignes du titre « Zero Detail » extrait de son nouvel album NOUVO MODE : 

 » Les journalistes salissent l’islam sont amateurs comme Pascal Praud/Ça mérite une balle dans le cervelet/Le canon au fond de la bouche/J’suis musulman et fier de l’être/On va jamais m’traîner dans la boue. « 

Après un début de polémique sur les réseaux sociaux et le retrait du clip sur la plateforme Youtube à cause de nombreux signalement, Sneazzy s’est tout de suite expliqué sur son compte Instagram pour éclipser tout soupçon de mauvaise intention :

View this post on Instagram

communiqué « zéro détail »

A post shared by sneazzy (@sneazzysneazzy) on

 

Malgré cela, la justice française a jugé nécessaire d’ouvrir une enquête qui l’on espère n’aboutira tant ce que l’on reproche au rappeur est ridicule, et qu’on le lui reproche justement parce que c’est un rappeur. Ce mercredi, de nombreux internautes n’ont pas hésité a afficher leur soutient à l’ex-membre du groupe 1995 en plaçant le hashtag #JeSuisSneazzy en « TopTweet » sur Twitter 

Un Internaute rappel que ce genre de procès dans le rap français sont légion et que bien heureusement les rappeurs sortent souvent gagnant. On peut citer notamment des artistes comme Orelsan et Youssoupha :

 

Revoir le RdvOKLM de Sneazzy avec Camulo James

Ecoutez l’album NOUVO MODE de Sneazzy