16 mai 2018, 17:11 -

DI-MEH – J’AIME TROP ÇA

Di-Meh balance le clip de « J’aime Trop CA » extrait de son nouveau projet FOCUS PT.2 disponible depuis le 10 mai dernier.

 

Paroles/Lyrics :

[Intro]
SuperWak, pow pow pow
Baw baw baw, brrrrr
XTRM Boyz

[Couplet 1]
Sur les routes, moi, j’suis dans la ville, fume les tous [?] ma clique
[?] buts, j’mets que des penaltys
J’comprends pas, avec autant d’vues, t’as sucé combien d’bites wesh ?
Faudra qu’on m’explique, ma clique elle est vif, yes
Tout, tout dans l’attitude, toujours j’ai l’habitude boy
Rapper et niquer des mères, trapper c’est qu’les plus forts
Mon gang est le plus déter’, ouh ouh ouh
Au studio, je pose net
Kill la shit comme « No stress »
Des classiques, j’t’en donnerai, pour bouger tes grosses fesses

[Pont]
Hun hun, t’en veux encore sale shmet ?

[Refrain]
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (quand elle fait la go)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (posé sur le stage)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (shoot le stud’)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (vas-y roule un teh)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (quand elle fait la go)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (posé sur le stage)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (shoot le stud’)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (vas-y roule un teh)
Fucked up, j’ai mon gobelet, un gobelet
Di-Meh Todo, tu peux googler
Dans ma fons-dé, j’sais pas où aller
J’crois qu’ce truc m’a tapé comme Bomaye
Laisse-moi vivre, paye-moi vite
Talk about gang, yo, check moi vite
Papa, j’redescends sur scène, frère j’te mets grave la pression
Tu sais qui c’est plus déter’ et ça depuis la naissance

[Couplet 2]
Ce genre de chien qui lâche tes potes pour faire le clubber (sale shmet)
J’vois qu’tu bégaies juste avant d’voir le putain d’turn up
Nigga, j’attends sur personne (personne), je prends la prod j’la persécute
Quand t’écoutes ça, tu perds tes couilles, toute la salle a un court-circuit
C’est comment ? Fuck la hess, j’encaisse
Aux commandes, j’fais ma vie sans questions
J’suis un artiste en fait, yeah mais belek j’suis pas ton fiston
Sur le ring comme Bautista, fais la maille même un mardi gras
Je me bats contre la vanille ice
Bitch, regarde-moi quand tu m’checkes, le regard noir et tu t’perds
Pôle Emploi qui t’appelle et cette fois c’est la hess
T’as trente ans, t’es dans l’tieks et t’sais plus trop comment faire
Et tu fais l’grand avec quoi ? Mais plus personne te respecte

[Refrain]
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (quand elle fait la go)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (posé sur le stage )
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (shoot le stud’)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (vas-y roule un teh)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (quand elle fait la go)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (posé sur le stage)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (shoot le stud’)
Moi, j’aime trop ça, ouais mon laud-sa (vas-y roule un teh)
Fucked up, j’ai mon gobelet, un gobelet
Di-Meh Todo, tu peux googler
Dans ma fons-dé, j’sais pas où aller
J’crois qu’ce truc m’a tapé comme Bomaye
Laisse-moi vivre, paye-moi vite
Talk about gang, yo, check moi vite
Papa, j’redescends sur scène, frère j’te mets grave la pression
Tu sais qui c’est plus déter’ et ça depuis la naissance