22 novembre 2019, 16:09 -

Dinos – Oskur

 

Son projet est l’un des plus attendu de l’année par la rédaction d’OKLM. Le rappeur Dinos dévoile aujourd’hui le clip du nouvel extrait « Oskur » produit par Seezy :

 

 

Paroles/Lyrics :

[Intro]
Fuck it’s easy

[Refrain]
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
L’amour, j’le vois pas mais j’en entends parler tous les jours
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
J’avoue, pour aimer quelqu’un comme moi, il faut être fou

[Couplet 1]
J’ai besoin d’aide, ouais, j’ai besoin d’L.O.V.E
J’ai besoin d’elle, ouais, j’ai besoin d’fermer les yeux
Si je meurs ne pleure pas, j’n’aurai plus chaud au cœur
Si je meurs, rendors-toi, j’n’aurais plus d’followers
Je m’envole quand j’déprime, je vais mieux quand je prie
Mes absences font du vide, mes silences font du bruit
Je n’rêve pas, j’hallucine, un jour égale une nuit
Même mon regard est vide, une mort égale une vie

[Pont]
Rejoins-moi aux pyramides
Rejoins-moi où t’imagines
J’m’endormirai quand j’s’rai riche
Oh

[Refrain]
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
L’amour, j’le vois pas mais j’en entends parler tous les jours
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
J’avoue, pour aimer quelqu’un comme moi, il faut être fou

[Pont]
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur

[Couplet 2]
J’suis même pas au bout de toutes mes peines, j’suis même pas celui que j’devrais être
Mais j’en ai pas, ce serait bête, devenir meilleur, j’essaierai p’t-être
Je dépense plus que ce que j’ai, je ne panse rien d’autre que mes plaies
Silencieux car trop de problèmes, je ne parle que dans mon sommeil
J’veux Audemars et j’veux Patek, j’veux Sabrina, j’veux Rachel
J’veux Vixen et j’veux Ratchet, j’fais du mal et j’me rachète
Mais j’ai peur qu’ça soit pire après, j’ai peur de voir si j’arrête
Mon âme brûle comme cigarette, que mon cœur soit déshydraté

[Pont]
Rejoins-moi aux pyramides
Rejoins-moi où t’imagines
J’m’endormirai quand j’serai riche
Oh

[Refrain]
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
L’amour, j’le vois pas mais j’en entends parler tous les jours
Oskur
Oskur, Oskur, Oskur, Oskur, Oskur
J’avoue, pour aimer quelqu’un comme moi, il faut être fou