2 décembre 2019, 16:40 -

La maison de luxe française continue de surprendre avec l’annonce d’une collaboration événement avec la légende du streetwear : Shawn Stussy.


Les rumeurs allaient bon train ces dernières semaines, c’est désormais officiel : Dior présentera ce mardi 3 décembre, le fruit de sa collaboration avec Shawn Stussy dans le cadre de son défilé Pre-Fall 2020 à Miami. Kim Jones, directeur artistique de la maison parisienne, n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’on parle de rencontres entre luxe et streetwear. Il était déjà à l’origine de l’historique collaboration entre Supreme et Louis Vuitton, du temps où il opérait dans la firme du groupe LVMH.

Ce nouveau projet collaboratif n’est cependant pas une véritable rencontre entre Dior et Stüssy. En effet, Shawn Stussy a quitté sa marque éponyme depuis 1996. C’est donc en qualité de véritable artiste, comme l’a bien expliqué Kim Jones dans son post instagram, que Shawn Stussy présentera sa vision des archives de la maison. Le directeur artistique Anglais poursuit ainsi son association avec une multitudes d’artistes comme Daniel Arsham, Kaws ou Hajime Soryama.

Si le fondateur de l’empire Stüssy précise qu’il est sorti de sa retraite pour cette opportunité unique, le talent créatif de ce dernier ne semble pas s’être éteint. Ainsi, Shawn a présenté sur son Instagram, le logo de Dior retravaillé dans le style iconique de la signature de la marque de surfwear. Et au vu des premiers potentiels visuels des pièces, le créateur s’est amusé à imaginer ce que serait Dior dans une esthétique très street. Ainsi, attendez-vous à une avalanche de typographies façon graffiti et de pièces monochromes réunissant sur l’ADN sobre et chic de Dior et les codes urbain appréciés par Stussy. Le tout sur une sélection de casquettes, polos, foulards et tee-shirts, parfois estampillés d’une photo de Kim Jones.

Finalement, cette collection marque un nouveau jalon de l’histoire houleuse entre streetwear et luxe. Stüssy comme Supreme s’amusait déjà dans les années 90 a imaginé des pièces reprenant les monogrammes et codes de Louis Vuitton, Dior ou Gucci, le tout de manière illégale. Aujourd’hui, le streetwear est devenu l’un des piliers des marques luxueuses qui adoubent une à une les labels autrefois boudés et attaqués en justice. Pour découvrir plus sur cette collaboration inédite, il vous faudra suivre le défilé Pre-Fall 2020 de Dior, ce mardi 3 décembre.