24 mai 2019, 11:20 -

DJ Elite x Georgio – J’avance

L’album Blackbird de DJ Elite est maintenant disponible. Découvrez le clip du nouveau single « J’avance » avec le rappeur Georgio.

 

Paroles/Lyrics :

[Couplet 1]
Quand t’avais du pain, nous, on avait rien, on a charbonné, on s’est lavé les mains
Maintenant, c’est entrée-plat-dessert et serveur, vas-y, remets du vin
Apporte du cognac pour noyer mes soucis pendant qu’mes potes veulent taffer pour Gucci
Porter des marques parce qu’on a plus l’âge de porter du falche [?]
Cinquante euros les Nike, 3,50 la plaquette, ça vend la poisse, la blanche sur la pesette
Tu défies la vie en levant ton compét’, lève les bras quand tu vas en concert
Les sourcils froncés sous la capuche, t’as capté qu’on vient foutre le grabuge
Avec de l’alcool à bas prix, on s’allume, t’as plus qu’à appeler le SAMU
J’en veux à ceux qui m’ont fait r’noncer à des rêves qui m’ont fait pioncer
Mais j’ai grandi, j’suis plus l’même, j’apporte que d’la déter’ à mes associés
J’ai d’autres envies à côté, même si j’donnerais beaucoup pour le rap
J’veux pas faire une crise cardiaque en célébrant mon dernier tour de stade

[Pré-refrain]
Quand j’veux faire le bien, la vie qu’j’mène me rattrape
Pourquoi ils veulent graille à ma table ?
Si prêt du but, pourquoi j’passerais la balle ?
Et toi, qu’est-ce tu f’rais d’mieux à ma place ?

[Refrain]
J’avance, j’avance, j’avance (et quand j’veux faire le bien, la vie qu’j’mène me rattrape)
J’avance, j’avance, j’avance (et toi, qu’est-ce tu f’rais d’mieux à ma place ?)

[Couplet 2]
Bien sûr que j’connais le froid des menottes sur un banc d’GÀV (eh)
Un p’tit est mort et cassé une descente pour venir te laver (eh)
On sort des sentiers battus (ouais) mais où sont tes amis ? (Ouais)
Où sont les vrais quand tu ères dans la rue ? Car on peut t’trahir pour un peu d’khaliss
J’ai fait mes valises et j’oublie pas d’où j’viens, 9.3 milli’ avec Wallace et Kalil
Premiers textes écrits sur un cahier, l’époque des dessins, loin des smartphones tactiles
Aller au collège et rencontrer [?], mes années basket, p’t-être mes années en bas
Plus l’temps d’faire les cents pas, j’dois les anéantir avec mes blonds, on va passer d’vant toi

[Pont]
Quand j’veux faire le bien, la vie qu’j’mène me rattrape
Pourquoi ils veulent graille à ma table ?
Si prêt du but, pourquoi j’passerais la balle ?
Et toi, qu’est-ce tu f’rais d’mieux à ma place ?

[Couplet 3]
Sentiments masqués comme pour Mardi Gras, j’aime la laïcité, les Bar Mitzvah
Les premiers communions, l’école coranique mais t’as tout oublié à cause de la [?]
Si t’as encore la foi, vas-y, perds-la pas, j’hésite plus entre faire l’amour et faire la loi
Mon cœur a ses raisons qu’la raison ignore, j’vis intensément alors serre à droite
Laisse-moi passer, j’ai des risques à prendre, j’veux pas frôler le [?]
Ma jeunesse se lève et se r’couche défoncée aux opiacés, aux médicaments
On voulait grosse voiture comme François Sagan puis un proche a fait un accident
Tu réfléchis et t’oublies ta réflexion dans l’bolide allemand
On peut pas s’arrêter d’vivre mais on ferait mieux de ret’nir des l’çons
Oublie pas qu’tu t’es fait sans chaussure si demain, tout l’monde t’cire les pompes
Quand j’dis d’la merde, j’fais grossir les cons : ils mangent mes paroles et les tweetent
Les ventes d’albums et les streams, ouais, c’est comme le coffre et la combinaison

[Pré-refrain]
Quand j’veux faire le bien, la vie qu’j’mène me rattrape
Pourquoi ils veulent graille à ma table ?
Si prêt du but, pourquoi j’passerais la balle ?
Et toi, qu’est-ce tu f’rais d’mieux à ma place ?

[Refrain]
J’avance, j’avance, j’avance (et quand j’veux faire le bien, la vie qu’j’mène me rattrape)
J’avance, j’avance, j’avance (et toi, qu’est-ce tu f’rais d’mieux à ma place ?)