6 juillet 2018, 15:30 -

Où s’arrêtera l’influence de Drake ? Sur le toit du monde après la sortie du clip de God’s Plan, puis ébranlé par un clash plus que compliqué face à un Pusha T au top de sa forme, le rappeur canadien est retourné au sommet avec la sortie de son nouvel album Scorpion, platine en quelques dizaines d’heures. Devenu récemment l’artiste numéro un de l’ère digitale, Drake pèse aussi beaucoup pour sa ville natale, Toronto. D’après le consultant en marketing et branding Gordon Hendren, Drizzy amènerait plus de 440 millions de dollars par an à Toronto, soit près de 5% du budget annuel de la commune.

« D’après nos estimations et nos calculs, Drake représente aux alentours de 440 millions annuels dans l’économie de Toronto. Il y a de multiples facteurs à prendre en compte, mais on estime à 5% sur les 8,8 millions de budget de la ville les apports de Drake« . Au-delà de son statut d’artiste iconique, Drizzy est la véritable nouvelle image de marque de la ville, jusqu’à lui trouver lui-même un surnom qui se répand de plus en plus dans les rues de Toronto : the 6ix.