5 septembre 2018, 10:56 -

Drake n’a manifestement pas digéré le clash délicat contre Pusha T, et en veut encore à Kanye West de ne pas avoir « censuré » les phases de Pusha T à l’encontre de Drake, sur le projet de Pusha produit par Kanye. Alors que Drake et French Montana ont été vu dans le Bronx en train de tourner un nouveau clip, un extrait du son qu’ils clippaient a fait surface, dans lequel on entend Drake dire « two on a seat, we flyin’ to Savana Beach / Keep it G, I told her don’t wear 350 Yeezy ’round me » (« nous deux sur un siège, on s’envole pour Savana Beach / Je suis resté gangsta, je lui ai dit de ne pas porter de 350 Yeezy près de moi« ). Une petite pique moqueuse de Drizzy à l’encontre de Kanye, qui a réagi sur twitter, sans aucune animosité et semblant même plutôt lassé de ces histoires : « Laissez-moi déjà m’excuser d’avoir empiété sur ta date de sortie. Je comprends d’où vient la confusion« , écrit Kanye sur twitter. « J‘envoie de l’amour et des bonnes énergies à Drake, sa famille et son équipe. Je n’ai pas vu le show [de Drake] en personne, mais les images ont l’air incroyables« , ajoute le rappeur. « J’aurai du parler à Pusha T comme un ami, à propos de la phase sur Quentin Miller (le ghostwriter de Drake). Aucun son sur lequel je suis impliqué n’aurait du contenir du négatif contre toi.  Je viendrai à ton concert sous une semaine, t’envoyer de l’amour et m’inspirer de l’immense énergie artistique que tu as créé« .

Vers une réconciliation des deux géants de la scène US ?