15 novembre 2019, 11:45 -

Par Youssef Zein : Twitter / Instagram 

 

 

En 2015, après l’incroyable phénomène inédit qu’a été l’explosion de PNL, on a pu voir toute une scène de proches du groupe originaire des Tarterêts.

Aujourd’hui, on ne présente plus PNL. Composé de Ademo et NOS – Tarik et Nabil Andrieu de leurs vrais noms – ces derniers jouissent depuis 4 ans d’un succès phénoménal. Chacune de leurs annonces créent l’évènement et se trouvent en top tendance sur tous les réseaux sociaux. Tout semble avoir été été dit et redit sur eux. Il est alors l’occasion de se pencher sur leur entourage, qui en cette année 2019, a été tout de même productif.
Cet entourage bénéficie d’une exposition et un succès forcément moindre (n’est pas PNL qui veut). En revanche, un morceau featuring comme Que La Mif sur le désormais classique Le Monde Chico, où apparaissent notamment F430 et MMZ, a pu donner une exposition à ces derniers, qu’ils n’auraient peut-être pas pu atteindre si rapidement. On peut également citer le morceau Athéna de PNL où apparaissait déjà RKM du groupe DTF.

Il est alors tout à fait légitime de se demander, maintenant que 4 ans se sont écoulés, où en sont ces duos (F430, MMZ et DTF), après qu’ils aient pris le « tremplin PNL »?

 

 

Autrement, la promotion de leur projet Thank You God, sorti sur leur label Guapo Records, qui sortait à ce moment là s’est faite très confidentielle. Cependant, la critique comme le public est assez unanime sur la grande qualité de ce projet, dans la même veine que ceux de PNL, mais incarné par des personnages différents. L’amour du Japon et les références au Maghreb sont néanmoins toujours intacts.

 

 

Bien que des 3 formations présentées dans cet article, c’est celle qui a obtenu le moins de succès commercial, l’avenir brille déjà pour Jet et Sensei : ils ont d’ores et déjà un projet solide sur lequel s’appuyer et pour lequel on peut éventuellement regretter qu’il n’y ait pas eu de tournée pour le couvrir.

 

MMZ : Plus si Mini, la Mafia Zoo

 

La MMZ, Mini Mafia Zoo, composée du duo Lazer et Moha a elle signé chez QLF Records. Leur âge juvénile leur ont permis de se différencier et leur a aussi permis de toucher un public plus jeune. Avec à leur compte un univers tout aussi teinté de pop culture japonaise que celui de PNL (en résulte leur tube Bulma), leur premier album Tout Pour Le Gang leur permettra d’obtenir un disque d’or.

 

 

Aujourd’hui, ils ont grandi et muri depuis leurs premières apparitions : Moha n’avait que 17 ans quand il apparaissait sur Le Monde Chico en 2015. Cela se ressent dans leur musique. Bien qu’étant proches musicalement de leurs ainés, ils ont pu se distinguer via leur vécu, tout de même différents de tous les groupes présentés ici, en mélangeant leur vie de rue et une adolescence teintée d’un succès très jeune.
Toujours fascinés par les références nippones, c’est en toute logique que leur dernier album s’appelle Sayonara, avec une pochette sur laquelle ils figurent face à un cerisier en fleur, arbre à forte symbolique au Japon.
On peut constater que sur le dernier morceau qu’ils ont sorti en clip, à savoir Capuché dans le Club, extrait de Sayonara ils se sont éloignés du son cloud dans le choix du beat, pour adopter des sonorités plus funk, proches du travail d’un DJ Nab par exemple.
On peut alors s’interroger sur la direction artistique que peuvent prendre à l’avenir le duo MMZ.

 

 

 

Le son QLF, Dans ta face

 

Bien qu’étant les plus loins géographiquement du lieu d’origine de PNL (ils sont originaires du Val-de-Marne alors que tous les autres sont de l’Essonne), le duo de DTF (Dans Ta Face) semble être le groupe le plus proche de PNL. Si cela peut s’expliquer par leur signature chez QLF Records, cela se comprend surtout par la filiation qu’a RKM avec Ademo et N.O.S, qui sont cousins. C’est le groupe gravitant autour de PNL qui a pu accéder à la plus grande notoriété et les plus grands succès. ils ont su profiter de la lumière des frères pour enchaîner  des succès commerciaux. Cependant, il serait réducteur de limiter la recette de leur succès au simple fait de leur proximité avec PNL. Ils ont adopté un style forcément proche de ces derniers, mais en rajoutant une forte touche latine et caribéenne, sonore comme textuelle. On peut trouver celle-ci chez PNL, mais jamais aussi marquée que chez DTF.
Ainsi, les albums La Hass avant le bonheur et Sans Rêves sont tous deux certifiés disques d’or. De la même façon, leur dernier album On Ira Où? a fait un très bon démarrage, faisant plus de 8000 ventes lors de sa première semaine d’exploitation. A ce jour, le titre Dans la Ville en featuring avec NOS squatte le top 50 en streaming, toutes plateformes confondues et Me Gusta vient d’être un single disque d’or. 

 

 

Côté médiatique, ils étaient jusque là eux aussi très discrets, mais ont fait leur première interview et apparition télévisée chez nos confrères de Clique TV cette année.

Le spectre de PNL a permis au public rap d’être familiarisé avec 3 groupes de talent. Si on peut citer aussi Ilinas ou S-Pion qui gravitent autour de PNL, ces derniers n’ont hélas pas la même importance que les autres formations. Bien qu’ayant une proximité évidente avec PNL, ces dernières ont su développer leur style ainsi que leur propre fanbase.
Avec des niveaux différents de discrétion (DTF et F430 n’ont livré leurs premières interviews et apparitions médiatiques qu’à partir de cette année).
Hors du cadre de la musique, on peut aussi citer Oumar Soumare et Lucas Omiri , remarqués par leurs apparitions dans les clips de PNL de l’album Dans La Légende, qui ont faits des prestations de talent dans le film Les Misérables de Ladj Ly, en salles le 20 novembre, qui représentera la France pour la cérémonie des Oscars à venir.
Si en revanche les détracteurs de PNL ne seront pas plus emballés par ces bandes, les vocalises à l’auto-tune continuent de raisonner dans la grande famille de super-héros agrégée autour de Tarik et Nabil Andrieu, pour le plus grand bonheur des fans de cloud à la française. Le Monde, Chico. Mais en équipe.

 

Par Youssef Zein : Twitter / Instagram