18 avril 2019, 16:28 -

Le réseau social Facebook a déclaré, mercredi soir, que les adresses email des contacts d’une partie de ses utilisateurs avaient été téléchargées accidentellement.

Environ 1,5 million de personnes seraient concernées.

Cependant, Facebook assure que ces données n’ont pas été partagées avec des tiers.