17 octobre 2019, 10:41 -

 GLK – 88%

 

L’énergie du rappeur GLK ne cesse d’augmenter, il passe de 44% à 88% dans son dernier clip à découvrir dès maintenant :

 

 

Paroles/Lyrics :

[Intro]
GLKalash, GLKalash
Marcelino
GLKalash

[Couplet 1]
Le bâtiment, c’est un four, allez leur dire qu’on veut l’racheter
S3 sur la A7, j’rejoins Darka à la Casté’
Un gilet pare-balles pour rassurer l’homme, j’en connais qui l’ont prise dans le front, gros
C’est plus comme à l’époque des francs, gros, les euros nous ont tous rendus fous, ouais
Monnaie, monnaie dans la cabeza, wallah, faites pas les hommes, vous touchez pas les armes
Par ici, on aime pas trop les ordres donc on l’sort avant qu’tu l’sortes et c’est l’drame
Cliquos à chaque porte du périph’, tu veux jouer les Mesrine, à tes risques et périls, j’suis pas bon qu’à pper-ra
T’es mort dans la série comme Ciro Di Marzio
Bande de bâtards, j’avais pas tort, que des acteurs, j’veux les voir morts
J’veux le pactole, j’veux le Qatar, évader mes reufs du shtar en camtar
On t’pousse, normal tu rembourses ou t’embrasses la Kalash’
Toi qui rêvais d’une belle mort, on va t’fumer dans ton palace
Ban-bang

[Pont]
Tu n’sais pas à qui tu parles alors laisse-moi t’expliquer. Je n’suis pas en danger, c’est moi, le danger. Si quelqu’un ouvre sa porte et s’fait descendre, tu crois qu’ce s’ra moi ? Nan. Je suis l’homme qui frappe à la porte

[Couplet 2]
Toc-toc, y a d’la visite, c’est nous déguisés en vils-ci
J’suis dans l’bendo d’Universal, j’vais les faire seul, j’dors à Versailles
Elle veut pas d’toi, t’as une p’tite bite, t’as une p’tite mine, miskine
Appelez Poutine, j’suis à Moscou, on vient pas masqués, tu vaux pas l’coup
On envoie l’tit-pe tirer (pa pa pa, pah, pah, pah)
T’as voulu t’aventurer, t’es mort direct
Nous, c’est l’93, département le plus criminel de la Francia
Ça remonte des mecs, fuck la Guardia, équipe de byles-Ka, c’est la Mannschaft (DZ, DZ, DZ)

[Outro]
On a croisé ta femme au fumoir (on a croisé ta femme au fumoir, salope, salope)
Bourrée, elle racontait toutes vos histoires (bourrée, elle racontait toutes vos histoires, oh la tchoin)
Une bastos, on éteint ta lumière (pa pa, pah, pah)
CR, écoute sur mon cellulaire (hey, hey)
Passe pas à l’Abreu’, t’es pas à l’abri
On va t’racketter tes économies
Détaille toute la nuit, on n’a pas dormi
J’veux pas qu’tu m’achètes donc j’augmente le prix
(Allô, [n’oublie pas pour qui tu bosses ?], narvalo. Casse ta puce, casse ta puce, gros)
Ne tends pas ton bras, tu vas finir amputé (finir amputé, bâtard)
Ne prends pas ses patins, laisse-le se faire buter (fils de pute)
C’est le G (c’est le L, c’est le K)
C’est léger, c’est le G
Boboch, l’Abreu’ zoo