17 mai 2018, 16:00 -

Elle fait fantasmer les hommes du monde entier avec son corps de rêve et son crâne rasé, et quand elle aime, elle fait de longues déclarations débordantes d’amour. Amber Rose a d’ailleurs un sacré tableau de chasse à son actif. Friande de rappeurs et de sportifs de haut niveau, elle a toujours su rebondir de ses séparations douloureuses. Maman d’un petit Sebastian, Amber Rose est également devenue une redoutable femme d’affaires qui possède de nombreux business florissants. Retour sur le parcours de « Muva ».

Amber Levonchuck (de son véritable prénom), est née le 21 Octobre 1983 à Philadelphie d’un père d’origine italienne et Irlandaise, et d’une mère cap-verdienne. 


À l’âge de 15 ans, ses parents se séparent brutalement. Elle et sa maman se retrouvent sans argent et sans domicile fixe. C’est à ce moment-là qu’Amber prend la décision de lâcher ses études pour danser dans un strip-club de South Philly. À cette période, la jeune femme mentait sur son âge afin de gagner sa vie. Elle a réussi à mettre assez d’argent de coté pour réaliser son rêve d’ouvrir un restaurant. 

À l’âge de 18 ans, Amber Rose décide de se raser la tête pour se donner un nouveau look et ainsi se démarquer des autres. C’est en 2008 que sa vie va prendre un tournant intéressant car elle se remarquer par des réalisateurs de clip et intègre le casting du morceau « I know what them girls like » de Ludacris et Chris Brown. 

Après la diffusion du clip, Kanye West a un coup de foudre pour la jeune femme, fini par trouver son numéro de téléphone, et l’invite à participer à l’un de ses clips sur le projet « 808s and Heartbreak ».

Si le clip n’a jamais vu le jour, une histoire d’amour passionnelle a lieu entre les deux artistes. Amber Rose devient rapidement la nouvelle sensation du Hip-Hop au bras de Kanye West. Tapis rouges, couvertures de magazines, clips vidéo… Elle déchaîne les passions et de nombreuses groupies se rasent la tête pour lui ressembler. 


Après deux années d’amour et une collaboration sur le morceau « Blame Game » issu de l’album « My Beautiful Dark Twisted Fantasy », Amber Rose et Kanye West finissent par se séparer. Une période extrêmement douloureuse pour la jeune femme. 

 

C’est en 2011 qu’elle sort avec Wiz Khalifa, son grand amour. À l’époque, le rappeur de Pittsburg commençait à se faire un nom à l’international avec son tube « Black and Yellow ». Les tourtereaux finissent par se marier et fonder une famille. Malheureusement, la vie d’artiste et les tromperies de Wiz Khalifa auront eu raison de leur histoire. Ils décident de rester en bon terme et s’entendent merveilleusement bien sur la garde de leur adorable fils Sébastian. 


Suite à cette rupture, Amber Rose vie sa vie de célibataire. Elle multiplie les dates avec des grands noms du rap. Drake, The GameFrench Montana ont officiellement eu des rendez-vous galants avec la jeune femme. Si elle est restée bonne amie avec French Montana et Drake, Amber a eu un sacré clash avec The Game La star n’a pas gardé ces candidats, car elle sait pertinemment ce qu’elle veut… Le grand amour ! 

Après une brève histoire avec Machine Gun Kelly, elle rencontre un jeune artiste qui cartonne auprès des jeunes, 21 Savage ! Après de nombreux mois d’amour, et des pelles de caleçons reniflés, le rappeur de 25 ans et la maman de Sebastian ne sont plus ensemble. 

Toutefois, Amber Rose continue à lui faire des déclarations d’amour sur les réseaux sociaux pour le récupérer. Il y a quelques jours, elle lui a d’ailleurs dédié un message d’amour sur Instagram auquel 21 Savage a froidement répondu « Si tu me déçois une fois, c’est fini pour la vie ! ».

you cross me once it’s f*#% you for life

A post shared by Saint Laurent Don (@21savage) on

Que s’est-il passé ? Ont-ils une chance de se rabibocher ? L’avenir nous le dira…

 

Amber Rose est-elle une Gold Digger ?

La réponse est NON ! Preuve en est, avant de crever l’écran dans le clip de Ludacris, elle économisait déjà pour s’offrir son propre restaurant. Année après année, elle a démontré qu’elle est une femme d’affaires redoutable qui gère plusieurs business (Muva Moji, Lelo, Flirt et Slut Box).

Amber Rose est aussi à la tête d’un mouvement social : « The Slut Walk » (marche des salopes). Un rassemblement qui est né après qu’un officier de la police de Toronto a suggéré, il y a cinq ans, que les femmes devaient éviter de « s’habiller comme des salopes » pour ne pas se faire violer. Chaque année, Amber et ses supportrices descendent dans les rues de LA pour revendiquer le droit de s’habiller comme elle le désirent.

Si Amber Rose se bat pour les droits des femmes, son plus grand combat reste celle de l’amour de sa vie : son fils Sébastian. Il y a quelques semaines, elle s’en est violemment prise aux haters homophobes qui ont critiqué l’enfant de 5 ans car il est fan de Taylor Swift.

 

 

Qu’on l’aime, qu’on la déteste, Amber Rose reste une figure influente à travers le monde de par son parcours de vie, sa personnalité, ses histoires d’amour, ses coups de gueule et son combat pour les femmes.