11 mars 2019, 15:06 -

Rassurez-vous : il n’y aura aucun spoil. Je vous vois arriver avec vos menaces de mort.

Au départ, je ne vous cache pas que j’étais plutôt septique à l’idée d’aller voir ce film. La plupart de mes ami.e.s* l’ayant trouvé moyen voire un peu trop « féministe ». Un argument qui confirmait les propos de l’actrice principale, Brie Larson, lors d’une interview pour Première : « Marvel veut faire le plus grand film féministe de tous les temps ! ». Ça faisait déjà une bonne grosse raison de ne pas aller le voir et ainsi économiser neuf balles.

Attention, je tiens à préciser que je n’ai rien contre les féministes. Je suis pour l’égalité des sexes, même si il m’arrive (très) souvent de me moquer intérieurement de ma mère lorsqu’elle rate ses créneaux. Mais bon, vu que je n’ai même pas le code de la route, je ferme ma gueule devant elle. Flemme de faire mes repas tout seul. 

Non, ce n’est pas ma mère. Bande d’imbéciles.

L’une de mes amies, que je mets facilement dans le top 3 des féministes les plus relous de Twitter, avait elle-même trouvé ce film trop « engagé » dans cette cause. Je me disais donc que si même elle avait cet avis, c’était un très mauvais signe. C’est un peu comme si Marine Le Pen arrivait à l’Assemblée et disait «Ah ouais c’est chaud, il y a que des babtous ici».

Mais bon, comme m’a toujours dit mon père: il ne faut pas pleurer avant d’avoir mal. Et bon, au fond, qu’est-ce que j’avais à perdre ? 9€ ? Qu’est-ce que neuf misérables euros représentent dans une vie ? Je ne mange même pas au McDo avec ça. Américains de merde.

De toute façon, je n’avais rien de mieux à faire de mon samedi soir. C’était ça ou The Voice sur TF1. Et je ne pouvais clairement pas passer ma soirée à écouter les horribles conseils musicaux de cette pouf de Jennifer. 

L’Oscar ou rien.

J’étais d’ailleurs très content de voir Brie Larson dans le rôle principal d’un Marvel. Une formidable actrice que j’avais découvert dans Room, film qui lui avait permis de remporter le prestigieux Oscar de la meilleure actrice en 2016. Même si je trouve que cette cérémonie a perdu beaucoup de sa crédibilité depuis quelques années. Un peu comme l’étiquette «Élu produit de l’année» que l’on désormais voit sur tous les articles dans les rayons des supermarchés. 

Comme je vous l’avais promis, il n’y aura aucun véritable spoil dans mon analyse. Si on peut appeler cela une analyse. Il est trois heures du matin et j’écris cet article en même temps que je regarde un épisode de Naruto. Sakura de mes couilles, va.

Mais enchainons. Il faut avouer que le scénario du film est plutôt bien élaboré et le film très vivant. On ne s’emmerde pas. Ce n’est pas l’un des meilleurs long-métrages de l’Univers Cinématographique Marvel mais il se regarde très bien.

Car j’avais envie de mettre cette image.

Je tiens quand même à préciser que j’avais regardé Camping 3 quelques heures avant. Ce qui a donc pu considérablement baisser l’exigence de ma critique. C’est comme si ton ex-copine passait d’un immense connard à toi. Même si tu es toi-même un connard, tu passeras quand même pour un mec bien à ses yeux.

Il faut tout d’abord reconnaître que Brie Larson crève l’écran dans son rôle de « Carol Danvers ». Elle n’est pas une simple actrice du film, elle est le film. Si vous vous attendiez à la voir aussi sexy que Scarlett Johansson dans Avengers, vous allez être déçus.

Elle a davantage le look de Corinne, conductrice de poids lourds et probablement lesbienne, que d’une femme fatale et ténébreuse. Dans ce film, Brie Larson n’est pas celle qui va vous envoûter par ses courbes et son regard sexy mais plutôt celle qui vous met la misère au développé couché. 

Corinne aka la plus bonne bonne bonne de tes copines

De toute façon, nous les mecs, on s’en fiche du physique. Ce qu’on regarde, c’est le coeur. Contrairement aux filles… 

Jude Law est également excellent dans le costume d’un « Yon-Rogg » qui vous réservera bien des surprises. J’adore cet acteur. Il est comme mon deuxième père depuis sa formidable performance dans Stalingrad. Il n’est peut être pas encore au courant de nos liens parentaux mais je compte bien demander ma part d’héritage après sa mort. Maxime Hallyday. 

Ben Mendelsohn (The Dark Knight Rises, Animal Kingdom, Ready Player One…) incarne le très moche « Talos ». Comme souvent, l’acteur a le mauvais rôle, ce qui ne l’empêche pas de toujours jouer dans les meilleurs films.

Prêt à voler ta meuf

On découvre également Lashana Lynch, une actrice méconnue du grand public mais très surprenante dans le rôle de la douce « Maria », la meilleure amie de Carol. Lorsqu’elle avait les larmes aux yeux dans certaines scènes, j’avais carrément envie de la prendre dans mes bras et lui dire que tout allait s’arranger. Oups, j’ai failli lâcher un gros spoil… Posez vos flingues, les gars…

On retrouve bien entendu ce cher Samuel L.Jackson avec des traits rajeunis pour reprendre son personnage de « Nick Fury ». À noter que l’intrigue a lieu dans les années 90. Soit avant la création des Avengers. Je ne vous en dirais pas plus car je pense être trop jeune pour mourir. Les fans de Marvel apprécieront les petits détails, en référence aux futurs justiciers, présents dans le film.

Pour ma part, je n’ai pas trouvé ce film particulièrement « féministe ». Le fait que le personnage principal soit une femme est selon moi une force. Comme disait un certain monsieur qui aime porter des casques: le changement, c’est maintenant ! Le micro-bémol serait peut-être que Carol est légèrement « cheatée » à partir d’un certain stade de l’histoire.

Mais bon, rien de choquant pour moi. J’ai regardé 40 fois Taken dans lequel Liam Nesson soulève à lui seul une mafia et cela ne m’empêchera absolument pas de le revoir une 41ème fois. Je suis le genre de mec qui adore jouer en semi-pro sur FIFA exprès pour mettre des 8-0 à ce p***** d’ordinateur. 

Du coup, est-ce que je vous conseille d’aller voir ce film ? Si vous allez le tarif réduit avec le Pass Navigo, pourquoi pas. 

Si vous êtes un.e fan* de Marvel, vous pourrez découvrir quelques moments sympas qui vous feront comprendre certaines choses, même si vous serez probablement déçu.e.s* car vous vous attendiez à mieux. Pour la petite comparaison, même si je n’aime pas opposer les oeuvres de Stan Lee avec celles de DC Comics, j’ai préféré Wonder Woman, que je trouve beaucoup plus solide dans son scénario. 

Mais si vous n’avez rien à foutre d’une de vos soirées et que vous n’avez plus rien à mater sur Netflix, foncez-le voir. L’occasion de vous rappelez que pendant le « Printemps du Cinéma » qui se déroulera du 17 au 19 mars prochain, toutes les séances de cinéma seront au tarif de 4€. Messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous souhiatez faire plaisir à votre copine…

Passe D pour les potos

J’attends maintenant de pied ferme Avengers Endgame pour remonter le niveau. Le vrai film que l’on attend tous. N’en déplaise aux obèses féministes aux cheveux bleus qui me traiteront de misogyne. 

Je ne peux tout de même pas conclure cet article sur ça. Pas trois jours après la journée des droits de la femme, car oui, on aime les femmes. Même si elles sont parfois chiantes, notre existence serait terriblement ennuyantes sans elles. 

Alors vive les femmes, vive Brie Larson et vive le cinéma.

*j’utilise le langage inclusif pour inciter les féministes à suivre mes articles mais chut, c’est un secret

Maxime G.