21 mars 2019, 11:05 -

L’un des plus gros festivals américains fait la part belle au rap

Nul besoin de présenter le festival Woodstock, tant sa renommée a largement dépassé les frontières du pays. D’abord un festival rock lors de sa création, Woodstock est rapidement devenu légendaire pour les centaines de milliers de personnes qui s’y rendent dès la fin des années 60. Cinquante ans plus tard en 2019, alors que le festival fête son anniversaire d’un demi siècle, le nom, le lieu et la réputation du festival n’ont pas bougé : en revanche, la programmation a évolué au fil des années et des courants musicaux. Et puisqu’en terme d’engouement chez les jeunes auditeurs, le rap a pu prendre la place qui était celle du rock il y a quelques décennies,Woodstock s’adapte à son époque et propose pour l’édition 2019 du festival un line-up sur lequel on retrouve certains grands noms de la discipline.

Ainsi, Jay-Z, Chance The Rapper ou encore Akon seront de la partie, aux côtés aussi bien de Vince Staples ou Earl Sweatshirt que de Common. Dans un registre urbain également, on retrouve également les anglaises Princess Nokia et IAMDDB à l’affiche des trois jours de folie qui constitueront le festival, les 16, 17 et 18 août prochain !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

It’s time #Woodstock50☮️♥️🎵

Une publication partagée par Woodstock (@woodstock) le