16 avril 2018, 16:30 -

C’est avec un beau plan séquence en noir et blanc qu’on doit à Alain et Lucas de « La Sucrerie », Jok’Air a sorti ce matin le visuel de son dernier single Jok’Rambo, annonçant l’album du même nom pour le 25 mai prochain. Un an et demi après la séparation inattendue et douloureuse de la MZ, le rappeur parisien va enfin sortir son premier véritable album studio en solo : que doit-on attendre de ce Jok’Rambo ?

 

La dictature de la Mafia Zeutrei

 

Avril 2016 : après presque dix ans de rap, trois projets (et demi) MZ Music et l’album Affaire de famille, Jok’Air, Dehmo et Hache P sortent le projet le plus ambitieux de leur jeune carrière, La dictature. Ainsi nommé en référence au surnom de leur producteur, Davidson, l’album est très bien reçu et reçoit un disque d’or juste avant Noël 2016. Pour fêter ses 10 ans de carrière, le groupe annonce un album éponyme pour février 2018, Mafia Zeutrei ; tout semble alors aller pour le mieux, et la MZ vouée à un bel avenir.

C’était sans compter sur l’annonce faite sur les réseaux en décembre 2016 : pour des divergences d’opinion, le groupe se sépare, et l’album Mafia Zeutrei ne sortira pas. La dictature prend fin, Davidson garde Jok’Air sous son aile, et Dehmo et Hache-P partent chacun de leur côté.

 

 

Big Hache-P, Ethologie, Big Daddy Jok

C’est bien connu, l’union fait la force. Une fois en solo, qui plus est après une séparation brutale, les trois rappeurs ont du se réaffirmer, sans l’appui des deux autres – et surtout, sans l’appui de Davidson pour Hache P et Dehmo. Le premier ne s’est pas laissé abattre, et après un passage au cinéma en thaïlande avec Seth Gueko et NessbealBig Hache P a sorti le prélude Before, annonçant sa prochaine tape Rock N Roll. Aucune perte d’énergie chez le rappeur, qui a trouvé sa voie et entamé doucement son parcours solo.
Apparemment plus touché, Dehmo a extériorisé ses peines et ses frustrations dues à la séparation sur un premier projet, Ethologie, avant de revenir avec un EP, Poetic Bendo, plus court et plus efficace. Comme Hache P, le rappeur a su s’affirmer en solo, et trouver sa propre voie.
Enfin, Jok’Air, porteur de tous les espoirs de Davidson, a directement entamé sa « campagne Big Daddy ». Avec la volonté d’aller en solo plus haut que le groupe n’était jamais allé, le rappeur a essayé d’imposer son identité comme celle d’un mastodonte du paysage rap français – ce qu’il n’est pas encore. Big Daddy JokJe suis Big Daddy puis Jok’Pololo étaient des projets prometteurs mais inégaux, sur lesquels le rappeur semblait oublier qu’en solo, tout n’est pas encore acquis pour lui. Impossible de s’affirmer pleinement sans passer par l’étape indispensable du premier album.

Jok’Rambo

Nouveau projet, nouveau look : tout neuf, frais des lunettes aux grillz, le rappeur a annoncé son tout premier véritable album solo Jok’Rambo pour le 25 mai prochain. Accompagné de son éternel collègue Chich, et des artistes pop Madame Monsieur et Lili Poe, en plus de PepsideZayna et ROC GangJok’Air présentera un 17 titres, avec lequel il devrait enfin affirmer son statut de tête d’affiche. Confirmer que le départ en solo n’était pas prématuré, affirmer son style et sa place en France avant de songer à s’exporter internationalement, voilà les missions que Jok’Air devra remplir avec ce nouvel opus : la détermination d’un Rambo ne sera pas de trop pour y parvenir.