22 mars 2018, 17:42 -

Selon des documents juridiques obtenus par TMZ, la société de Kanye West est détentrice du nom Yeezy depuis 2013 s’est fait voler la vedette. En effet, la compagnie chinoise Fujian Baby Network Technology Co. aurait saisi l’occasion pour déposer le nom Yeezy Boost pour ses produits d’habillement, car l’appartenance légale de la griffe de Kanye West aurait expiré depuis 2017.

Ce n’est que dernièrement que la star a découvert qu’il s’est fait piquer le nom de sa marque. Une bataille légale va bientôt avoir lieu entre l’entreprise chinoise et la société de Kanye West. 

De plus, cette dernière souhaite développer la marque Yeezy en proposant des mitaines ou des petites culottes… pas sûr que le mari de Kim Kardashian approuve !

Affaire à suivre…