15 mars 2019, 16:17 -

Le lillois passe un cap

Difficile exercice que celui du double album dans le rap. Un manque de détermination, ou naturellement de talent peut vite conduire au désastre, et ce particulièrement lorsqu’on manque d’expérience. Pourtant, c’est bien le format qu’a choisi Krilino pour se présenter au yeux du rap game, et c’est avec les 24 morceaux de son premier projet et double album Métamorphose qu’il fait son entrée dans la cour des grands.

Parler de présentation est presque un tort, tant la musique du jeune rappeur lillois s’est déjà exportée bien au-delà des frontières de sa ville. Percutant, jamais en manque de mélodie ni d’énergie, le rappeur propose une palette de couleurs hyper chaudes très riche et hyper cohérente. Sincère et sans filtre, Krilino nous propose une exploration de son univers musical qui passe beaucoup par des morceaux dansants très efficaces, mais également par une facette plus calme et posée qu’on ne connaissait pas de lui, et qui s’impose comme une très bonne surprise au sein de cet album.

Sans baisse de régime à aucun moment de la tracklist, il faut se rendre à l’évidence : le rookie n’en est plus un, et Métamorphose est réussi !

 

Écoute gratuite avec