4 décembre 2019, 18:16 -

Alors que Jay-Z fête aujourd’hui ses 50 ans, l’ensemble des treize albums du monstre du rap New-Yorkais est désormais sur les plateformes de streaming musicale.

Les fans de Jay-Z le réclamait et c’est désormais chose faite : la discographie de Jay-Z est de retour sur les plateformes de streaming. Young Hov avait en effet supprimé la quasi-totalité de ses oeuvres, laissant derrière lui son album collaboratif avec Linkin Park. 

En effet, le rappeur détient depuis 2015 la plateforme de streaming Tidal. Quel intérêt donc pour Jay de faire fructifier des plateformes qui ne lui appartiennent pas ? Réponse : aucun. C’est pour cette raison qu’en 2017, “The Black Album”, “Watch The Throne” ou encore “Reasonnable Doubt” ainsi que la majorité des albums de Jigga disparaissent subitement des catalogues Deezer, Spotify et Apple Music. Une stratégie également mis en place par le mari de Beyoncé afin de maximiser l’intérêt autour de Tidal et de son nouvel album.

“4:44” sort en effet la même année que ces retraits intempestifs et le 13e album solo de Jay-Z n’est alors écoutable que sur sa propre plateforme. Le public reste alors frustré. Un manque qui depuis continuait à exaspérer bon nombre d’amateurs du rappeur. Après 5 ans d’exploitation, le modèle Tidal semble avoir manqué le coche, les exclusivités n’étant plus vraiment exclusives. Désormais, plus besoin d’un compte Tidal pour profiter de la musique du Jay, vous pouvez le faire directement depuis Deezer. A noter que pour l’heure, sur la plateforme française, les schémas bleues de Jay-Z restent encore bien gardés outre Atlantique, il en est de même pour “Reasonable Doubt”.