15 février 2018, 15:30 -

La Smala – Toujours

La Smala – Toujours

 

Paroles/Lyrics :

[Refrain : Senamo]
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, on s’acharne, fils de, on s’en fout
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, fils de, on croit toujours en nous

[Couplet 1 : F.L.O.]
Je crois en nous depuis l’départ
Tu mets des pressions quand j’suis peinard
Attends, attends, j’réponds à personne, j’me suis levé tard
Nan, t’es pas un autre gars, encore moins un cousin
À part une claque, il ne mérite pas un coup d’main
Parfois, le bonheur se trouve dans les choses toutes simples
On revient très très fort donc vas-y, écoute bien
Pour les gens qu’j’aime je fais tout, j’veux pas les voir souffrir
J’préfère manger des cailloux et puis les voir sourire
J’ai péta un gramme de pollen
J’mets ma confiance dans chaque collègue
J’veillis plus vite comme Jack Powell
J’décris ma vie dans chaque poème, F.L

[Couplet 2 : Rizla]
Hop hop hop hop, j’suis au top of the pop
J’ai du gloss sur la teub, on a l’or, ils ont l’toc
Tu m’as vu sur scène, j’suis pas sur l’affiche
J’me sens comme un migrant dans une soirée d’racistes
Authentique, autant dire que le bail se propagea
On encule les jaja, c’est maintenant ou jaja
Nique ton vieux plagiat, les clips sur la playa
Ne nous dis pas qu’t’aimes pas ça, l’équipe en décalage
Cette putain d’époque est pauvre
Ils vont gober mes Pokéballs
Paraît qu’on est censé jouer l’jeu mais je n’veux pas du mauvais rôle
Les baiser, les baiser, y’a rien d’plus savoureux
Ceux que j’respecte ne le prendront pas pour eux
Du pain sur la planche, des noms sur ma liste
Ta gueule on s’en branle, fais pas l’journaliste

[Refrain : Senamo]
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, on s’acharne, fils de, on s’en fout
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, fils de, on croit toujours en nous

[Couplet 3 : Senamo]
J’place d’abord un salam, bre-som comme à Salem
On est tous dans l’haram, j’termine par un amen
Des formes indécises se dessinent, c’est normal
J’ai lu la formule interdite, c’est trop tard
J’donne pas l’antidote du poison du cobra
La chaleur d’un dragon, la froideur du crotale
J’crois pas en toi, c’est triste ici
J’voyage en squa, B.X. city

[Couplet 4 : Seyté]
Ils m’ont appelé cent fois mais j’ai pas décroché
J’étais calme, à la D, j’peaufinais mes projets
Seul dans ma tête, j’nettoyais mes trophées
En rêvant d’m’en aller car la vie, c’est trop cher
Ils nous tuent pour du fric, sur ma tête ils sont fous
Ceux qui disent qu’on l’a pas mérité, ils sont où ?
Et j’me suis endormi sans terminer mon seize
J’me suis l’vé dans la nuit, j’ai terminé mon petch, té-Sey

[Couplet 4 : Shawn-H]
On a toujours avancé seuls
Tu dis qu’tu m’aimes, j’attends les preuves
Tu veux pas croire en nous ? Va t’faire
Ouais, même au fond du gouffre, ça flexe
Des belles conneries nous aseptionnent
On t’sert d’la merde, tu cris : « Youpi ! »
Aucun de vous nous impressionne
J’ai en moi une partie de Kyûbi
Il est tard, faut qu’je dorme
Ma vie, c’est Resident Evil
La prod est dark, faut qu’je cogne
Y’a un esprit présent quand j’écris
On dirait qu’les miens sont sous NZT
Tes potes retournent leurs vestes aussitôt
Si t’as notre amour, il faut l’respecter
On n’aime pas les traîtres, fuck Obito

[Refrain : Senamo] x2
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Nique tout c’qui nous entoure, on croit toujours en nous
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, on s’acharne, fils de, on s’en fout
Même si le Diable nous tend la patte, nous appâte
On lâche pas, fils de, on croit toujours en nous