12 février 2019, 18:12 -

Une grande première dans l’histoire de la Ligue des Champions.

Les supporters parisiens doivent probablement regretter que ce dispositif n’ait pas été mis en place deux ans plus tôt (cf: le 1-6 face à Barcelone). 

L’assistance-vidéo à l’arbitre, plus communément appelée la VAR, va faire ses grands débuts dans la Ligue des Champions à l’occasion du choc entre Manchester United et le Paris Saint-Germain.

Alors que son apparition dans la plus grande compétition européenne n’était prévue que la saison prochaine, la VAR arrivé plutôt tôt de prévue, sous l’insistante pression de grands clubs comme le Real Madrid ou le Bayern Munich.

Si les parisiens sont déjà habitués à ce l’arbitrage vidéo (il a été mis en place en début de saison en Ligue 1), les Mancuniens n’ont eux pu l’expérimenter qu’en coupe nationale, étant donné que la VAR ne fera son apparition que la saison prochaine en Premier League. 

Un dispositif qui ne fait absolument pas peur à l’entraîneur des Red Devils Ole-Gunnar Solsjkaer : « Je ne crois pas que la VAR représente un problème particulier. Les joueurs, ici, ont commencé à s’y habituer lors des matchs de Cup. C’est un bon système à mon avis. Quand il y a un incident clair, cela peut s’avérer utile. Même si moi j’aime bien discuter le lendemain pour savoir s’il y avait pénalty ou pas. Cela fait aussi partie du foot… »

On a hâte de voir ce que cela va donner ce soir !