14 août 2019, 15:37 -

Plus de peur que de mal finalement

Rappelez vous le 30 juin, A$AP Rocky a été arrêté en Suède après une bagarre. Un mois plus tard, après des rumeurs sur les conditions de sa détention et l’implication de Donald Trump pour sa libération, Rakim Mayers de son vrai nom revenait aux Etats-Unis en attendant son jugement.

Ce dernier est tombé : il écope de prison avec sursis et d’une amende de (seulement) 1200 euros. Plus de peur que de mal quand on sait que plusieurs mois de prison ferme avaient été requis envers Rocky.