18 juin 2019, 12:12 -

Le respect entre champions.

Humilité, respect et fair-play, voilà la marque des grands champions. Quelques jours après avoir perdu face à Rafael Nadal, à Roland-GarrosRoger Federer s’est montré très bon perdant.

En conférence de presse à Halle, le maitre à jouer suisse n’a pas tari d’éloges à l’égard de l’Espagnol, qu’il reconnait être le meilleur joueur de tous les temps sur terre battue.

« Je n’ai pas à rougir de ma défaite contre Rafa à Roland-Garros, c’est le meilleur joueur de tous les temps sur cette surface. J’ai tout tenté avec mes moyens, les conditions venteuses n’étaient vraiment pas faciles. J’ai adoré jouer Rafa dans ces conditions. Je n’ai aucun regret. Je suis donc parti de Paris avec des ondes positives. Sur herbe nous avons maintenant une semaine après la fin de Paris et le tournoi de Halle, donc j’ai l’impression d’avoir eu le temps », s’est emballé Federer.

Vrais reconnaissent vrais.