2 novembre 2018, 12:35 -

La célèbre actrice Leila Bekhti est actuellement à l’affiche du Grand Bain, la jeune femme vient de se livrer lors d’une interview accordée à Grazia. Elle raconte avoir souffert de racisme lors d’un casting où ses origines l’ont empêché de décrocher un rôle.

Au cours de son interview en marge de la promotion du film de Gilles Lellouche « Le Grand Bain », Leila Bekhti s’est confiée sur sa nouvelle vie de maman, son amitié avec Géraldine Nakache et a évoqué une expérience de parcours qui semble l’avoir beaucoup peinée. 

View this post on Instagram

📸 @thierrylegouesofficial

A post shared by Leila Bekhti (@leilabekhti) on

« J’avais passé un casting, et j’étais arrivée en finale face à une blonde aux yeux bleus. Le réalisateur m’a appelé pour s’excuser et me dire qu’il n’avait pas prévu qu’une arabe arrive en finale, et le tournage commençant deux semaines plus tard, il n’avait pas le temps de réécrire le film.«  Prise de cours, Leïla Bekhti n’a pas su répondre à ce flagrant délit de racisme : 
« Comme si j’avais une maladie, la maladie arabe, où que j’avais fauté, la faute d’être arabe… J’ai juste dit ‘ce n’est pas grave ». Désormais, Leila souhaite que cette mauvaise expérience ne se reproduise plus jamais et lance le débat suivant : « Alors on en est encore là, à réécrire un film pour une question d’origine du personnage ?« 

L’intégralité de l’interview est actuellement disponible en kiosque dans le magazine Grazia.