17 octobre 2019, 17:57 -

C’est dans un entretient exclusif pour le site Otro que les deux brésiliens se sont rencontrés. Plusieurs sujets ont étés abordés, et notamment les blessures à répétition de Neymar.

 

Souffrant actuellement d’une lésion grade 2 du biceps fémoral ischion-jambiers gauche, le joueur sera absent des terrains pour un mois. Nouvelle déception pour le PSG, après avoir dû faire face à ses matchs de suspension, le PSG doit faire face à un Neymar (encore) blessé.

En effet, le 6 mars dernier après le 8eme de finale retour perdu face à Manchester United, Neymar a été sanctionné après s’être exprimé de manière virulente sur les réseaux sociaux. Déjà blessé à l’époque, il avait assisté au match depuis les tribunes et n’a pas pu contenir sa rage lorsqu’un penalty a été accordé aux anglais. l’UEFA avait alors exigé une suspension de trois matchs, réduite à deux par le TAS.

« Tu ne dois jamais te blâmer parce que tu es blessé ou te mettre plus de pression que tu n’en as déjà », lui explique Ronaldo lors d’un entretient pour le site Otro. Le ballon d’or 1997 a lui même été confronté plusieurs fois à des blessures au cours de sa carrière, ainsi que de graves problèmes au genou. « Concentre-toi seulement sur ta blessure, reste proche de ceux que tu aimes et prend le temps qu’il te faut, parce que les gens veulent te voir complètement guéri sur le terrain. » Bienveillant et sans langue de bois, Ronaldo revient aussi notamment sur le sujet des simulations. Neymar a énormément été taxé de simulateur, au point d’avoir même été la risée du web. Entre critiques, moqueries et surenchère de montages douteux, ce qui est perçu comme des exagérations lui a souvent été reproché.

« ça a été une polémique dans ta vie pendant un moment, concernant ta façon de jouer. Une fois, j’ai discuté de ça avec toi et ton père et vous m’aviez expliqué la difficulté que tu avais, depuis le début de ta carrière, à te défendre physiquement, confie Ronaldo. Tu étais beaucoup plus mince et tu t’es défendu en chutant quand il le fallait. Tu te protégeais en évitant ces chocs. Et je pense que tu as très bien fait. Laisse les dire ce qu’ils veulent. Tu dois te protéger. Personne ne le fera pour toi. » Touchant, l’entrevu un brin paternel nous offre un Neymar plus sensible.

Du côté de Nice, le défenseur et capitaine de l’équipe Dante – qui affrontera Paris demain – a évoqué Neymar en conférence de presse. « On connait ses qualités. Paris sans Neymar est très, très fort et peut battre n’importe quelle équipe au monde. Mais avec lui, Paris est encore plus fort. On a tous suivi un peu ce qui s’est passé avec lui. Il a vécu des choses qui ne sont pas faciles, mais il a beaucoup de personnalité, de caractère. On espère pour lui que ça s’arrêtera là. »

C’est la troisième fois que Neymar se blesse en moins d’un an avec la Seleçao, de quoi remettre en question l’intérêt des matchs amicaux internationaux.