18 février 2020, 11:37 -

2020 appartient à Key Largo, Captaine Roshi, Lous and The Yakuza, LMB Mozart, Djalito, 1Pliké140, Yuzmv, Luv Resval, Green Montana, Meryl et TLZ Clan.

Entré dans un rythme effréné depuis 2015, le rap francophone n’a fait que monter en puissance pour atteindre la consécration qui lui revenait de droit. Derrière les têtes d’affiche qui affolent les compteurs et abattent les records à tours de bras, de nombreux rookies veulent entrer dans la danse et imposer leurs tempos. Et comme souvent, lorsque certains triomphent d’autres échouent. Tel est le jeu. Aujourd’hui, nous prenons les paris et vous présentons les artistes de demain, qui se distingueront sûrement dès cette année.

Luv Resval

Protégé d’Alkpote et signé chez AWA, Luv Resval a tout pour briser son plafond de verre. Le regard tourné vers l’Amérique du nord, Resval s’inscrit incontestablement dans l’héritage trap du 91. En témoignent les percutants ¥10, Mariah, Célébration, Crystal Lake, featuring Freeze Corleone, Joe Dalton ou encore MPC. Sur toutes ces instrumentales explosives, Luv s’amuse, freine, accélère, alterne entre punchlines et ad-libs. L’énergie est là, spontanée mais maitrisée. Bien entouré, le trappeur du 9.1 peut être maître de son destin si le troisième et prochain projet est à la hauteur des attentes.

Green Montana

Signé depuis juin 2019 chez 92i et géré par Stan, manager d’Isha, Green Montana s’applique à construire sa propre histoire. Avec quelques titres minutieusement livrés à partir de 2017, Montana prend le temps d’installer son univers, tant visuel que sonore. Les clips sont de plus en plus travaillés, inspirés, et la musicalité, à la limite de la mélancolie, est de plus en plus émotive. Le contemplatif Risques est la preuve de ce travail de l’ombre et de cette évolution artistique complète.

Kaza

Protagoniste d’un cloud rap qui laisse la place aux sentiments et aux émotions, Kaza a marqué 2019 de son empreinte grâce au triptyque HRTBRK. Trois tracks qui situent immédiatement le personnage au cœur brisé : néons de couleurs, clips contemplatifs et rythmiques mélancoliques. La trilogie intrigue, fidélise et la signature chez Elektra confirme cet élan. Un élan qui sera concrétisé par le premier album logiquement intitulé Heartbreak Life et prévu pour le 6 mars prochain.

Meryl

Un temps dans l’ombre en tant que mélodiste pour des artistes francophones installés tels que Niska, Soprano, Timal ou encore Shay, Meryl a osé se lancer en solo et assume ce choix avec brio. Sous les projecteurs depuis plus d’un an désormais, la chanteuse martiniquaise mêle mélodies entêtantes et formules assez violentes pour mieux dépeindre la réalité crue des Caraïbes. Une réalité illustrée à travers les clips Béni, Ah Lala, Wollan ou encore Désolé. Soutenue par James Cam’Rhum à la réalisation et le collectif de producteurs “Le Sommet”, Meryl a de belles chances de s’installer et perdurer au sein du paysage musical. Premier élément de réponse le 21 février : sa première mixtape Jour Avant Caviar verra le jour.

TLZ Clan

Derrière Laylow et Wit., le duo TLZ Clan est la nouvelle vague sonore venue tout droit de Toulouse. Composé de Drixon et Jova, le binôme a développé, expérimenté, parfait sa formule, comme dans un laboratoire, dès 2018 avant de se lancer en septembre 2019 avec le solide Wave. L’un comme l’autre jouent de leurs voix, par moments robotisées, et s’amusent avec les instrus sophistiquées de Lito, Oualds ou Dioscures. Une ambiance métallisée qui se glace sur Pour moi, Par Amour, Tous les jours et Un moment d’amour ou qui s’alourdit sur Chargeur, Comptes, New Wave ou encore Touché coulé. La suite ne peut être que prometteuse.

Djalito

Aux prémices de sa carrière, Djalito s’est imposé  en quelques clips comme un artiste à suivre. De sa voix rauque et de ses flows tranchants, le rappeur marocain embrase ses freestyles. La série #Expulsable qui réunit 4 sons vigoureux pour commencer, avant une suite plus aboutie : à travers trois autres titres spontanés En Morse, Freestyle Katon et Dans le X, Djalito monte en puissance et déploie son spectre musical. Phases au second degré, ponts entêtants et identité musicale de plus en plus précise, le emcee signé chez Because Music vient d’arriver mais est déjà bien lancé.

1Pliké140

“C’est en vendant la mort qu’on revit.” Impitoyable et cru, 1Pliké140 est sûrement l’un des meilleurs disciples de la nouvelle drill francophone. En plein essor, notamment grâce au succès international du new-yorkais Pop Smoke, cette mouvance venue d’Angleterre, évolution du genre né à Chicago, s’implante en France depuis quelques mois. Et bien que nombreux s’y sont essayés, le résultat est à géométrie variable. 1Pliké, lui, n’a eu besoin que de quelques freestyles Instagram et trois tracks sur YouTube pour s’imprégner de cette drill UK. Atmosphères ténébreuses, attitudes désinvoltes et regards menaçants : soyez impliqués.

Key Largo

Fruit d’une alchimie toujours plus fusionnelle, Key Largo s’appuie sur la technique de MNKS et la folie vocale de Digba. Après un premier essai plutôt discret en 2018 avec Sous-côté, le binôme frappe bien plus fort l’année dernière en sortant un très réussi 16 titres, 500 Key, et plusieurs singles redoutablement efficaces : Marabout, Méchamment cru, Attaque, le Freestyle OKLM ou encore Booska Cru. Si le groupe de Gonesse maintient ce cap, tout pourrait lui sourire dans les prochains mois.

Yuzmv

Nouveau fantôme du rap français, Yuzmv (prononcez “Yuzma”) est apparu mystérieusement sur la plateforme SoundCloud dès 2017 avant d’apparaître à l’écran. Le visage enveloppé, seul un œil et la bouche visibles, l’artiste de Perpignan hante aussi bien ses réalisations visuelles que ses morceaux mélancoliques. Yuzmv illustre son mal-être au travers de textes profonds, sombres et de tableaux mouvants qui figent les émotions. Une figure spectrale qui a conquis Youtube (plusieurs millions de vues) et réunit de plus en plus de fidèles. Si bien que 2020 semble être une année charnière pour l’énigmatique personnage.

Lous and The Yakuza

Avec seulement deux clips parus, Lous and The Yakuza se présente déjà comme une artiste complète et versatile. Entre prestance, chants, élégance, chorégraphie, introspection, danse, Lous entrelace avec aisance tous ces atouts comme elle joue de sa voix, en allant aussi bien chercher les aigus que les graves. L’impulsif Tout est gore le montre tout autant que l’harmonieux Dilemme. Deux morceaux qui laissent entrevoir un potentiel indéfinissable. Un potentiel qui pourrait prendre une tout autre dimension à la sortie du prochain projet de la belge.

Captaine Roshi

Suite aux freestyles envoyés sans relâche (Cérémonie, Mailler, Rage…), le Captaine Roshi concrétise cette salve lorsque sort fin 2019 son premier projet Attaque. Fidèle à lui-même, Larosh assène des flows hypnotisants qu’il maitrise de mieux en mieux, peu importe la prod’. De Yoho à De Ouf, featuring Youv Dee, Roshi est agressif, technique, tueur. Un véritable attaquant. Plus mélodieux et introspectifs, Le Crime Chante, Papillon, Les Enfants et Mon Kit ouvrent de nouvelles perspectives et promettent de nouvelles performances de haut niveau.

LMB Mozart

Il n’a fallu que d’un morceau pour ériger LMB Mozart au rang d’étoile montante du rap francophone : l’addictif Raikonnen. Un coup d’éclat qui confirme les très bons Marchant de sable et Candeloro. Proche de Captaine Roshi et Key Largo, l’artiste de Nanterre se distingue par un sens aigu de la mélodie et une voix envoûtante. Depuis, LMB ne se brûle pas les ailes et prend son temps pour éviter un faux-départ : des titres délivrés au compte-gouttes, une identité visuelle soigneusement pensée et une prestance de plus en plus assumée. À suivre de très près.

Crédits photos : Luv Resval © Koria, Captaine Roshi © Osain Vichi, Yuzmv © Henry Ogouma, Lous © Trisha Ward, LMB Mozart © Wave.