28 juin 2019, 11:34 -

Lors d’un trajet en train reliant Paris à Clermont, un suicide et une rupture de caténaire ont provoqué un retard d’une douzaine d’heures laissant tous les passagers sans climatisation ni eau pendant toute une nuit.

Très éprouvant en cette période de canicule.