24 mai 2017, 15:37 -

La cour suprême espagnole a tranché !

La justice espagnole vient de confirmer la condamnation pour 21 mois de prison de Lionel Messi et son père accusés de fraude fiscale. La demande de recours déposée par le joueur du FC Barcelone a été rejetée par la cours suprême.

En juillet 2016, le tribunal Barcelone a condamné Lionel et Jorge Messi à 21 mois de prison et à une amende de 3,7 millions d’euros pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4,16 millions liés aux droits à l’image du joueur entre 2007 et 2009.

L’Équipe et l’AFP ont confirmé l’information en début d’après-midi. Toutefois, ayant un casier judiciaire vierge, Lionel Messi et son père n’effectueront pas la peine de prison, car, généralement, en Espagne, les condamnations inférieures à deux ans ne sont pas exécutées.

D’autres suspicions planent autour d’autres footballeurs. Mediapart a révélé mardi que des perquisitions ont été menées par les agents de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières au siège du PSG, mais pas seulement.

Les domiciles de Javier Pastore et Angel Di Maria ont été perquisitionnés. Ces footballeurs sont aujourd’hui soupçonnés de bénéficier eux aussi d’un système d’évasion fiscale concernant des revenus liés à leur image. Suite à des révélations de Football Leaks, une enquête a été ouverte par le Parquet national financier pour blanchiment de fraude fiscale aggravée.

Affaire à suivre.

A.M.S.B