27 avril 2017, 8:41 -

Maitre Gims Répond à la polémique du Jet Privé !

Invité dans Touche pas à mon poste, l’interprète de « Sapés comme jamais » a donné sa version des faits en ce qui concerne la polémique de l’annulation de son concert pour manque de Jet Privé.

Cette semaine, un organisateur d’événement a accusé Maître Gims d’avoir planté une date de festival, car il n’aurait pas bénéficié des services d’un Jet Privé. Hors, il semble que l’histoire ne se soit pas exactement passée de la sorte.
Brahim Aber déclaré au quotidien régional Midi Libre : « J’avais accepté la condition de le loger dans un hôtel cinq étoiles sachant qu’il fallait le réserver à Uzès ou Montpellier. Son agent (...) a dit qu’il y avait des complications, que Maître Gims ne voulait plus faire cette date, mais qu’il fallait attendre. Puis il nous a dit que si on louait un jet pour l’emmener depuis la Belgique jusqu’à Alès, ça pourrait le faire… Mais ce n’était pas prévu à la base ! On n’a pas les moyens. Le prix d’un jet, c’est le coût total des actions qu’on mène au centre de loisirs de Raia à l’année ».

Toutefois, ces accusations n’ont pas été du goût de Gims qui s’est rapidement expliqué sur le plateau de TPMP hier soir. Face à Cyril Hanouna, le jeune homme a pris la parole en disant : « C’était une date qui n’a pas été maintenue (…) Il n’y avait pas d’engagement ni de contrat. »
Suite à cela, Gilles Verdez a expliqué : « Le problème, c’est que l’organisateur de l’événement s’est lancé dans une campagne de promo, et s’est mis à vendre les billets. »
L’organisateur s’est donc retrouvé dans l’embarras quand Maître Gims lui a dit qui ne pourrait pas faire la date, vu qu’il avait deja vendu des billets. Il aurait même essayé de le convaincre en lui proposant les services d’un Jet Privé. Cependant, c’était trop tard, Gims n’était plus dispo

 

A.M.S.B