27 juin 2017, 9:56 -

Ce lundi 26 juin, New-York était en ébullition à l’occasion de la remise de récompenses de la NBA. De nombreuses célébrités ont fait le déplacement pour assister à l’événement.

Drake qui est fan de basketball, a eu l’honneur de présenter la cérémonie avec un discours travaillé où il a fait de nombreuses blagues. Et il n’est pas venu seul… L’heureuse élue est la jolie Rosalyn Gold-Onwude, une animatrice TV spécialiste du basketball.

« #Drake arrives at the #NBAAwards with his date, analyst Rosalyn Gold-Onwude »

Une publication partagée par (SoulCity)By Realtopea (@realtopea_soulcity) le

#Drake roasting at the #NBAAwards ?? (Via @nbaontnt) @champagnepapi @worldstar #WSHH

Une publication partagée par Worldstar Hip Hop (@worldstar) le

Dans la salle se trouvait de nombreux people. Jada Pinkett-Smith, Naomi Campbell, Chainz, French Montana et bien d’autres…

Durant la soirée, Nicki Minaj a fait le show en interprétant son nouveau single « Realize » en feat avec Chainz. James Harden était subjugué par la performance de la jeune femme, ce qui a beaucoup fait rire les internautes.

« James Harden’s face. » ? @houseofhighlights #NBAAwards #WSHH

Une publication partagée par Worldstar Hip Hop (@worldstar) le

#NBAAwards ❣️❣️❣️❣️?? #Realize with 2 Chainz ‼️

Une publication partagée par Nicki Minaj (@nickiminaj) le

Toutefois, Nas n’était pas bien loin de la Queen of Queens !

?

Une publication partagée par Nicki Minaj (@nickiminaj) le

Niveau palmarès, c’est Russell Westbrook qui a été élu MVP (most valuable player) de l’année. Il a reçu son prix avec beaucoup d’émotion en remerciant sa femme.

#PressPlay : #BAEWATCH – This had me like ?? #SoBeautiful #RealLove #TrueLove #RussellWestbrook #NinaWestbrook

Une publication partagée par The Shade Room (@theshaderoom) le

Voici la liste complète des lauréats : 

Rookie de l’année : Malcolm Brogdon

Meilleur sixième homme : Eric Gordon

Meilleur coéquipier de l’année : Dirk Nowitzki

Meilleure passe de l’année : Draymond Green et Stephen Curry pour Kevin Durant

Meilleur contre de l’année : Kawhi Leonard

Meilleur dunk de l’année : Victor Oladipo

Joueur le plus combatif : Patrick Beverley

Joueur le plus fairplay : Kemba Walker

Most Improved Player : Giannis Antetokounmpo

Dirigeant de l’année : Bob Myers (Golden State)

Coach de l’année : Mike D’Antoni

Tir décisif de l’année : Russell Westbrook

Performance de l’année : les 60 points de Klay Thompson en 29 minutes face à Indiana

Meilleur moment des playoffs : le tir de Kevin Durant lors du Game 3 des Finals

Meilleur défenseur de l’année : Draymond Green

Most Valuable Player : Russell Westbrook

A.M.S.B