6 novembre 2019, 18:24 -

L’As – Animal / Dark

Et on débute la sélection avec l’As. La plume aiguisée, le rappeur nous transporte dans son univers autour d’un clip à l’esthétique travaillé. C’est un véritable exercice de style que le poulain de l’écurie Plata o Plomo nous propose :

 

Leys – Makelele

Leys nous invite en immersion dans son quotidien. Energique et incisive, la female MC nous lâche un clip tout en sourire et en gestu. Une véritable retournée acrobatique dans le game :

 

Ritchy 31 – Penthouse

Pour le troisième clip de cette sélection, il est signé Ritchy 31. Le rappeur nous propose un clip dansant, le tout mis en scène sous néon :

 

Swing – N

Dans ‘N’, Swing se questionne sur l’avenir. Le rappeur nous dévoile sa fibre artistique dans un clip délicat. L’atmosphère mélancolique sonne comme une véritable balade introspective :

 

Moka Boka – Yeux Doux

Dans un clip épuré, Moka Boka nous rap l’amour. Sur une prod signée DRE RODNER, le flow est lancinant et ça passe crème :

 

LESRAM – #Boosté

Asics aux pieds, LESRAM nous lâche un clip tout en noir et blanc. Un visuel qui n’est pas sans rappeler le film La Haine. #Boosté ou les tribulations d’un mec de quartier :

 

Bené – Bout de rêves 

On conclut cette sélection sur le rappeur Bené. Dans la peau d’un personnage de fiction, il nous fait voyager et parle de ses aspirations dans le « bidness ». Une mise en scène bien ficelée autour d’un scénario qui s’apparente à la suite de son précédent clip ‘Blood’ :