13 mars 2018, 12:17 -

Chaque mois Hugo Rivière vous fait une sélection des meilleures collaborations rap pour OKLM  

 

 

Vald x Sirius – Rituel (XEU)

Un an et une semaine après Agartha, Vald signe son grand retour avec l’immaculé Xeu. Plus personnel, plus uniforme, l’album n’aura cette fois pas eu besoin d’être porté par un gros feat avec Damso pour atteindre rapidement le platine, et comme à son habitude, Vald ne se répand pas en collab véreuses à gauche et à droite pour gratter un buzz dont il n’a pas besoin : on retrouve comme chaque fois son acolyte Suikon Blaz AD sur une track, et son collègue de studio Fianso vient l’appuyer sur Dragon (sorte de nouvelle version du morceau Poisson, qu’on aurait boosté aux stéroïdes et au shit collant d’Aulnay). C’est cette fois Sirius, à la base ingé son de Sullyvan, qui se retrouve à croiser le micro avec Vald sur Rituel, au centre de l’album. Si on peut penser jusqu’au deux tiers du morceau que Vald a gentiment fait croquer son pote à la suite d’une de ses meilleures performances rap du projet, on se rend rapidement compte que Sirius n’est pas du tout là pour blaguer au mic – et il était plus que temps que le rap français cite League of Legends plutôt que Pokémon.

Tortoz x Ormaz x Laylow – Slowdown (New Ventura)

Tortoz a sorti son nouveau projet New Ventura début février, le cinquième projet à sortir de son studio mais premier vrai long format défendu par le rappeur de Grenoble. Entre de gros morceaux trap qui tapent fort comme on aime et des influences plus douces, jusqu’à aller piocher parfois dans la salsa pour enrichir un projet finalement assez estival, New Ventura porte aussi en son centre une collaboration des plus sombres et plânantes entre le grenoblois, le talent brut du Panama Bende, Ormaz, et l’univers digital futuriste du toulousain Laylow : tout est violet. Croiser les villes et les influences, pour le meilleur, et uniquement ici.

 

 

 

 

Dj Weedim x 2CheeseMilkshake x Julius x 21 Souyard – Bords de Marne (Boulangerie Française vol. 2)

Deux ans et demi après un premier volume riche et bien rempli, le boulanger pétrit à nouveau son pain avec l’aide d’une grosse vingtaine de emcees et nous sort du four une seconde galette, volume 2 d’une pâtisserie chaude, huileuse et croustillant. Parmi cet amas de collaborations plus ou moins violentes, on retiendra ce pique-nique des plus souyeux sur les bords de Marne avec 2Cheese Milkshake, Julius on the wave, et la dernière recrue de cette horrible équipe, le jeune 21 Souyard. Ça sent le soleil, l’air frais, l’herbe et le sexe : c’est l’histoire de nos étés.

 

Rejjie Snow x Aminé x Dana Williams – Egyptian Luvr (Dear Annie)

Depuis l’excellent Rejovich, sorti en 2013, on se demande bien ce qu’il manque à Rejjie Snow pour atteindre le sommet – probablement rien. Pour passer à l’étape supérieure, il a donc besoin de s’entourer d’artistes pouvant faire ce que lui ne peut pas : éclaircir le timbre de ce morceau, ajouter ici une voix plus claire, magnifier au maximum ce beat là. C’est chose faite sur Dear Annie, le nouvel album du prodige irlandais, avec Egyptian Luvr, sur lequel on retrouve Aminé et Dana Williams aux côtés de Rejjie, sur une production de Kaytranada : la douceur à son summum.

 

A$ap Rocky x Gucci Mane x 21 Savage x London on da track – Cocky (Uncle Drew)

Pour sa sortie prochaine en salles, le film Uncle Drew, avec Kyrie Irving et Shaquille O’Neal, s’offre une BO à la hauteur de la légende à laquelle il s’attaque. Le premier extrait de cette motion picture soundtrack, est un vrai all-star game, puisqu’il réunit tout simplement A$ap Rocky qui reprend le micro, entouré du G.O.A.T. Gucci Mane et du jeune 21 Savage, sur une production de London On Da Track : grosse collaboration comme on sait si bien faire de l’autre côté de l’océan.

Isha x Caballero x Jean Jass – Tosma (LVA vol. 2)

Un an et demi après le premier volume de La Vie Augmente, Isha revient bientôt avec le volume 2 de son exutoire rapologique. Si on est habitué à entendre tous nos bruxellois préférés collaborer à tout va, on n’entend pas assez souvent le grand reuf de cette scène belge, pas moins talentueux ni créatif que ses jeunes collègues, mais en plus empli d’un charisme, d’une sincérité et d’une expérience que seules quelques années de plus peuvent apporter. Comme troisième single de ce nouveau projet à venir, Isha s’entoure des inséparables Caballero et Jean Jass pour nous gratifier d’un banger dont on doit la prod à Eazy Dew, véritable ode à ce tosma si cher à leurs yeux et poumons. L’augmentation est vitale.

 

 

Shobee x Laylow x Madd – Money Call (NAAR)

Depuis quelques années, on voit apparaître sur les albums rap de l’hexagone des rappeurs anglais, américains, italiens : pourquoi pas des marocains ou des algériens ? Ilyes Griyeb et Mohamed Sqalli en ont eu ras-le-bol de ce constat, et décidé de sortir la première mixtape de rap franco-marocaine, en réunissant les stars et les jeunes talents des deux côtés de la méditerranée sous le nom du collectif NAAR. Le premier single de ce projet à venir réunit deux artistes marocains, Madd et Shobee, un membre de Shayfeen qu’on ne présente déjà plus au Maroc, et deux artistes français : Laylow, qui amène sa touche digitale et son quota émotion en un couplet refrain plus que maîtrisé, et encore une fois Eazy Dew à la prod.

 

 

 

YL x Fianso x Niro – La Hagra (Confidences)

Loin d’être anodine, la dernière semaine de sortie de février nous réservait encore de belles surprises, et le premier projet d’YL en fait partie. Vrai album de trap totalement dans la tendance, Confidences n’en est pas moins fidèle aux codes des grands et des anciens de ce game : rangez vos vibes et vos gimmicks, YL a une vraie dalle de kickeur au mic et n’a pas peur de le prouver en se confrontant à Fianso et Niro sur La Hagra, clairement l’un des plus gros morceaux de son projet – et de ce top. D’aucuns diront qu’untel a gagné, d’autres que c’est plutôt untel, une bonne partie admettrons qu’on garde souvent le meilleur pour la fin : tous seront d’accord qu’on s’en fout un peu tant que la compétition est saine, et que le résultat casse des nuques. Et le résultat casse clairement des nuques.

 

 

Slimka x Makala x Roméo Elvis – Crazy Horses (No Bad vol. 2)

Membre du Superwak comme ses collègues Makala et Di-Meh, Slimka a sorti le second volume de No Bad fin février, prouvant une fois de plus au monde que le rap suisse n’a rien à envier à ses homologues francophones français et belges. Sur la grosse dizaine de morceaux du projet, difficile de ne pas retenir la grosse collab avec son xtrem frérot Makala et son compère bruxellois Roméo Elvis, Crazy Horses. Puissant et inattendu comme ‘rari dans quartier pauvre, le feat nous fais faire trois tours de piste endiablés au son des voix des 3 emcees, au volant d’un bijou qu’on doit au beatmakeur attitré de SWK, Pink Flamingo a.k.a Varnish la Piscine (toujours le blaze le plus stylé du game).

 

 

 

6ix9ine x Tory Lanez x Young Thug – Rondo (DAY69)

Être aux États-unis et de la génération soundcloud rap, ça a du bon quand ça permet de ramener des méga têtes d’affiches sur un premier album, même si on a les cheveux arc-en-ciel et un ostensible problème de hurlements à répétition. Libre à chacun d’adhérer ou non au délire ultra-crié du rappeur, mais il faut reconnaître que sur un morceau avec Tory Lanez au refrain et Young Thug derrière, enrobé de la meilleure prod qu’ait pondue Koncept P sur le projet, non seulement ça fonctionne, mais ça déboite fort.