9 avril 2019, 11:51 -

Même Ousmane Dembélé n’arrive pas à feinter la justice.

Ce n’est pas une surprise : l’Allemagne rigole beaucoup que la France au niveau de la propreté. Et ce n’est certainement pas Ousmane Dembélé qui va nous contredire. L’attaquant français a été condamné, lundi, à une amende de 10.000€ (desquels 4000€ seront déduits pour la caution) pour avoir rendu la maison qu’il louait, lors de son passage à Dortmund, pleine de détritus.

Rappelez-vous : en août 2017, Demzouz avait quitté précipitamment l’Allemagne pour rejoindre le FC Barcelone. En conflit avec son ancien propriétaire, celui-ci avait porté l’affaire en justice.

« La maison n’était qu’une poubelle. Il y en avait dans chaque pièce. Quand je suis rentré dans la maison pour la première fois, j’ai pris peur. J’ai maintenant donné mon accord à ce dédommagement », a expliqué au quotidien Bild, le propriétaire de la maison, Gerd Weissenberg, qui réclamait à l’origine 21.000€ de dédommagement de la part de l’ancien Rennais. Unee somme qui comprenait des arriérés de loyer, la réparation des dommages et d’autres frais annexes.

Photo de la maison à Dortmund de Dembélé dévoilée par Bild.

« Bien sûr, M. Dembélé gagne beaucoup d’argent. Mais il a aussi le droit d’être traité correctement. Avec cette décision, nous avons fait un grand pas en avant aujourd’hui. Nous avons parcouru un long chemin, passant de 21 000 euros à un peu moins de 7 000 euros (hors caution) », a déclaré Horst Kletke, l’avocat d’Ousmane Dembélé.

Pas de « crochets crochets ». Demzouz va devoir banquer.