18 avril 2019, 12:24 -

La grande classe.

Éliminé par Tottenham malgré leur victoire (4-3), la douche a été très froide pour les joueurs de Manchester City. Une élimination très difficile à digérer pour l’entraîneur des Citizens, Pep Guardiola.

Fair-play, il félicite tout de même son adversaire du soir : « C’est dur. On n’est pas loin de passer. C’est cruel, mais il faut l’accepter. C’était un beau match pour tout le monde. On a tout fait ce qu’il fallait en seconde période. Il faut féliciter Tottenham, la meilleure équipe est passée. Nous avons manqué un penalty à l’aller, nous nous sommes créé beaucoup d’occasions ici. Je n’avais jamais vu le stade comme ça, ils ont vu que nous avions tout donné pour passer ».

Après le but de Raheem Sterling dans les arrêts de jeu (90+3), finalement refusé par la VAR ensuite, Guardiola et ses joueurs ont cru à l’exploit, avant d’être finalement refroidi. Une décision arbitrale qu’il ne conteste pas : « Nous faisons des erreurs sur les deux premiers buts. […] Le but de Llorente, selon un angle, il y a main. Je soutiens le VAR. Je suis pour un football juste, pour des décisions justes. Si Agüero est hors-jeu, il est hors-jeu. Nous devons nous relever, réagir. Il faut dormir, et récupérer. On n’a pas le temps de gamberger. Nous nous sommes battus pendant neuf ou dix mois pour la Premier League et nous pouvons encore la gagner. C’est dur, mais nous devons nous battre jusqu’à la fin pour ça. »

Tomber pour mieux se relever.