24 août 2017, 13:37 -

PLK – Du Mal

Avant la sortie de sa nouvelle mixtape solo, PLK du groupe Panama Bende propose le clip de « Du Mal » son nouveau single.

 

Paroles/Lyrics :

Couplet 1]
Moi, j’vois bleu comme ambulancier, le doute m’a ambiancé
La nuit, je cogite, impossible de pioncer
J’pense faire les choses mais j’les fais pas
Moi vs moi, c’est SanGoku face à Vegeta
Avec un peu d’chance, je m’en sortirai peut-être bien
Avec l’âge, j’espère devenir quelqu’un
Pour l’instant, j’fonce tout droit dans un terre-plein, oui
Plus j’pense, plus j’fume, plus j’perds des points d’vie
En vrai, à part faire du rap et espérer que ça marche bien, au moins j’aurais essayé d’faire mon gagne pain
Maman aurait préféré que j’ai l’bac au lieu que par la BAC j’me fasse serrer
Tu sais, j’ai essayé d’faire des sous forcés
Dur mais j’me suis toujours efforcé
Tu l’as pas forcément su
Frustré comme si t’étais pas payé pour des heures supp’
Jusqu’à maintenant, j’ai toujours consacré ma vie pour le rap
Donc les critiques de petits cons de quinze ans sont intolérables
On m’a sans cesse répété que j’avais les cartes
Mais j’ai brûlé mes cartes le jour où j’ai jeté mon cartable

[Pont]
Alors, j’ai fait comme j’ai pu
Triste quand j’ai bu, le seum quand j’ai su
Que toute ma vie, j’serai déçu
Tête vers les cieux, je prie au-dessus

[Refrain]
Du mal à m’ambiancer
J’vois bleu comme ambulancier
Pressé comme client d’C
À mes yeux, les dés sont déjà lancés
Du mal à m’ambiancer
J’vois bleu comme ambulancier
Pressé comme client d’C
À mes yeux, les dés sont déjà lancés
Okay, j’ride
J’doute et j’plane
J’vends et j’taille
Y’me faut cette maille
Okay, j’ride
J’doute et j’plane
J’vends et j’taille
Y’me faut cette maille

[Couplet 2]
Avec un peu d’chance, on s’en sortira
Ici, les gens ont des masques comme à mardi gras
Les mentalités sont zarbi, pas d’arbitres dans la partie
Seul t’as le mental qui t’guidera
On essaie d’faire avec les moyens du bord
Ok, fais attention aux gens qui t’causent du tort
Au moindre écart tu sors comme au hockey
Ok, fume comme cheminée en hiver
[?] flash et j’divague je m’y perds
Roule avec quatre grammes dans l’sang et dans l’caleçon sans mis-per (mis-per, mis-per mis-per)
J’traîne dans l’hall
Élevé dans l’hall, moi j’veux acheter le hall gros
Pour ça, j’ai les épaules
J’esquive la taule et j’bosse sur mes projets
Si on continue sur cette voie les gars, on va dans l’mur
Le pilon ne rapporte plus, tous mes gars se mettent dans l’dur
Les politiques se comparent à [?], gros tas d’ordures
On a du talent, un peu d’chance dans les mains, de l’or pur

[Pont]
Alors j’ai fait comme j’ai pu
Triste quand j’ai bu, le seum quand j’ai su
Que toute ma vie, j’serai déçu
Tête vers les cieux, je prie au-dessus

[Refrain]
Du mal à m’ambiancer
J’vois bleu comme ambulancier
Pressé comme client d’C
À mes yeux, les dés sont déjà lancés
Du mal à m’ambiancer
J’vois bleu comme ambulancier
Pressé comme client d’C
À mes yeux, les dés sont déjà lancés
Okay, j’ride
J’doute et j’plane
J’vends et j’taille
Y’me faut cette maille
Okay, j’ride
J’doute et j’plane
J’vends et j’taille
Y’me faut cette maille