11 septembre 2018, 10:03 -

Quand même dans le football, l’homophobie est bien présente.

La méchanceté n’épargne personne. Dans une interview pour le Times, le latéral d’Arsenal Hector Bellerin a confié avoir été victime à plusieurs reprises d’insultes homophobes. Réputé pour sa longue chevelure et son goût pour la mode assumé, l’Espagnol raconte son quotidien: « La plupart des abus ont lieu en ligne, mais tu les entends au stade aussi. Les gens me traitent de lesbienne parce que j’ai les cheveux longs. Il y a aussi d’autres insultes homophobes. Quand je joue mal, les choses deviennent folles. » 

Le Gunner estime que les clichés ont la vie dure dans le monde du ballon rond :

« J’ai appris à me forger une carapace mais cela peut vous affecter. De temps en temps, vous doutez. Le problème, c’est que les gens ont une image de ce que à quoi devrait ressembler un joueur de football, comment il devrait se comporter, de quoi il devrait parler… Agissez différemment et vous devenez une cible. Il y a une pression pour rester dans la norme. C’est très dangereux. Dans la vie, vous devriez être autorisé à vous exprimer. Le pire était il y a un an et demi. Beaucoup de gens font des compliments mais vous retenez naturellement le pire. »

Bellerin va même plus loin en parlant de l’homophobie qui sévit dans le milieu.

« C’est impossible d’être ouvertement gay dans le football. Certains supporters ne sont pas prêts. C’est arrivé en rugby avec un joueur gallois (Gareth Thomas) les gens ont respecté sa décision. Au football, la culture est différente. »