5 novembre 2019, 12:15 -

Trois semaines après le début des hostilités sur les parquets, coup de projecteur sur les trois noms qui, selon nous, pourraient prétendre au titre de MIP.

Smash Bros x MIP NBA

Le titre de MIP est décerné chaque année au joueur ayant connu la plus forte progression entre les deux saisons. Concernant l’attribution de ce titre, il n’y a pas vraiment de règles ou de critères définis. Cependant, quelques habitudes commencent à se dégager au fur et à mesure des années. Ainsi, il est très rare de voir un joueur avec moins de 3 saisons en NBA obtenir ce prix. La saison de Rookie est en effet toujours une expérience à part, la seconde saison (sophomore) sert souvent à faire sa place, avant d’exploser au bout de la troisième année. Il faut bien évidemment que le prétendant au titre ait réellement augmenté ses statistiques, notamment au niveau des points, souvent du simple au double. Mais le MIP c’est aussi le moment « feel-good story » de la NBA. Le storytelling fait évidemment partie intégrante de la ligue. De ce fait, si un joueur en deuxième année connaît un succès retentissant et un engouement majeur, le titre de MIP peut pleinement lui revenir.

 

Fred VanVleet

Stats l’an passé (par match) :

 

  • Minutes  : 27.5
  • Points  : 11
  • Rebonds : 2,6
  • Assists : 4,8
  • Interceptions : 0,9

 

Stats cette saison (par match) :

  • Minutes  : 37,8
  • Points  : 16,2
  • Rebonds : 4,3
  • Assists : 7,2
  • Interceptions : 1,2

 

C’est avec une bague de champion NBA au doigt que Fred VanVleet a démarré cette saison sur les chapeaux de roues (34 points lors du premier match face aux Pelicans). Le meneur et arrière des Raptors a impressionné l’an dernier, notamment en phase de playoffs, en se révélant être un des acteurs majeurs du titre des Canadiens. Avec le départ de Kawhi, la superstar de la franchise, et de Danny Green, tous deux partis à LA (respectivement aux Clippers et aux Lakers), Van Vleet a à cœur de prendre ses responsabilités dans cette équipe. Désormais, il est temps pour le joueur originaire de l’Illinois de step-up et de glaner un titre personnel.

 

View this post on Instagram

Bet On Yourself🏆

A post shared by Fred VanVleet (@fredvanvleet) on

 

VanVleet évolue désormais en tant que starter au poste d’arrière. Green ayant laissé la place vacante et Lowry tenant toujours la maison au poste de meneur. Un nouveau rôle pour le joueur de 25 ans, qui en plus de cela gagne du temps de jeu match après match. Désormais, Fred VanVleet n’est plus un sixième homme de luxe, il est devenu un élément incontournable du 5 des Raptors, en atteste ses 6 titularisations en 6 matchs cette saison. Et que dire de son évolution statistique globale. Déjà, Van Vleet marque plus, mais il est surtout bien plus complet dans une équipe qui doit plus que jamais se recentrer et tirer le meilleur de ses joueurs restants, si elle envisage un titre. Plus d’assists, plus de rebonds et plus de steals, finalement VanVleet progresse sur tous les plans.

 

C’est pourquoi la pépite de Toronto paraît être un des favoris pour ce titre de MIP. Ce dernier coche en effet les cases propices à ce prix : un nouveau rôle plus important dans son cinq majeur, plus de temps de jeu, plus de points et plus de stats. D’autant plus que le joueur compte désormais se mettre plus en avant sur la scène médiatique avec des sponsorings autrefois réservés à un certain Kawhi Leonard. C’est dit, Fred VanVleet compte bien succéder à Pascal Siakam, son coéquipier des Raptors, dans cette course à l’amélioration. Et ainsi remporter le trophée de Most Improved Player of the season.