22 octobre 2019, 15:45 -

Ça y est ! Réglez vos réveils, enfilez vos maillots, casquettes ou autres goodies de supporters. La NBA est de retour, pour une saison qui s’annonce plus trépidante que jamais. Quelques heures avant le premier entre-deux, petit panorama du paysage Basket US pour bien comprendre.

Les Toronto Raptors sont champions, Giannis Antetokounmpo est MVP, Luka Dončić est le rookie de la saison et Rudy Gobert est le meilleur défenseur de la ligue en titre. La saison 2018/2019 a surpris plus d’un fan du ballon orange, les Canadiens sont en effet champions pour la première fois de leur histoire. Un joli scénario qui a été chamboulé cet été par une phase de Free Agent -équivalent du mercato en NBA- où les cartes ont été redistribuées. Certaines grosses équipes ont perdu des éléments importants, tandis que de véritables super teams se sont formées. La concurrence dans chaque conférence n’a jamais été aussi forte, alors qui pour la gagne cette année ? On revient en détails sur les potentiels finalistes de chaque conférence.

 

La conférence Est

 

76ers de Philadelphie

LE CINQ :

  • MENEUR: Ben Simmons
  • ARRIÈRE : Josh Richardson
  • AILIER : Tobias Harris
  • AILIER FORT : Al Horford
  • PIVOT : Joël Embiid

Les plus :

    • Une défense de fer : Le duo Embiid-Horford formera un mur infranchissable dans la raquette et le cinq global est clairement taillé pour contenir les meilleurs attaquants de la ligue.
    • Ben Simmons a travaillé son shoot à 3 points : le meneur de jeu star de l’équipe est fin prêt à totalement martyriser les défenses de NBA. En plus de tuer les défenseurs sur des dunks et des lay-ups impressionnants, Simmons devrait pouvoir aligner depuis la ligne, et ça les Sixers en auront bien besoin cette saison.
    • Un banc plus conséquent : Une réserve composée de valeurs sûres (Ennis et Scott) et de nouveaux scoreurs intéressants (Neto, Burke).

Les moins : 

    • Un plan offensif risqué : La majorité de l’effectif est spécialisée dans les points proches du panier, que ce soit en finition ou en shoot intérieur. Le départ de JJ Redick, l’ancien sniper de la team, n’arrange pas un recrutement pensé pour la défense et la raquette adverse. Il leur faudra donc scorer derrière la ligne pour espérer passer les phases de playoffs et atteindre la finale.