16 novembre 2017, 11:44 -

La star de YoutubeLil Peep, a succombé à une overdose il y a quelques heures. Le jeune homme tatoué rencontrait un grand succès sur les réseaux sociaux depuis quelques mois.

Gustav Ahr, de son véritable nom, s’était lancé dans la musique il y a un an en diffusant son premier titre « Veins » sur SoundCloud. Certains le présentaient déjà comme le nouveau prodige du rap US après la sortie de son premier album « Come Over When You’re Sober Pt.1 ».
Le site Billboard confirme que le jeune new-yorkais accro aux substances illicites, est mort d’une overdose. 

Sur Twitter, l’un de ses managers, Chase Ortega, a confirmé la triste nouvelle. « Je redoutais cet appel depuis un an », écrit-il. Mikey Cortez, son autre manager, a confié sur Instagram avoir « le cœur brisé », ajoutant : « Je ne peux pas croire que ce soit réel. Je t’aime et je t’aimerai toujours.« 

Star aux Etats-Unis, son succès commençait à dépasser les frontières américaines. En septembre dernier, il s’était même produit à Paris sur la scène de la Maroquinerie.

L’annonce de sa mort a fait réagir de nombreuses personnalités du monde du rap sur la Toile. les rappeurs Post Malone, Lil Yachty, ou encore Lil Pump lui ont rendu hommage.

En attendant l’autopsie du rappeur, ses proches savent pertinemment que la drogue était une véritable addiction pour le rappeur. Il y a quelques heures à peine, il postait ainsi une photo de lui en train de prendre du Xanax, un anxiolytique puissant à base de benzodiazépines pouvant être utilisé pour à des fins « récréatives » pour ses effets euphorisants.

??fucc it

A post shared by @lilpeep on

Ce mardi 14 novembre, il postait le message suivant : « Quand je serai mort. Vous m’aimerez. » 

When I die You'll love me

A post shared by @lilpeep on

Le rap et la drogue ça ne date pas d’hier…

Les rappeurs de la nouvelle génération « SoundCloud » ne sont pas les seuls à promouvoir les vices de ces substances illicites. 

Le premier à avoir revendiqué la prise de « purple drank » est le rappeur DJ Screw au début des années 1990. C’est sous l’emprise de cette boisson qu’il aurait inventé le style de musique « screwed and chopped« , qui consiste à ralentir le rythme d’un vinyl pour donner un son grave et profond. 

Asap Yams, la tête pensante du ASAP Mob, le groupe d’ASAP Rocky, est mort en 2015 d’une overdose d’opiacés et de benzodiazépines, deux substances chimiques présentes dans le « Prometh » ce sirop contre la toux à base de Codéine qui sert à la préparation du fameux « Syrup ». 

Pimp C, le membre du groupe UGK avec Bun B est mort en 2007 suite à une overdose de « purple drank » combiné à une pathologie

Ol Dirty Bastard, membre du Wu-Tang Clan, est décédé le 13 décembre 2004 suite à une « overdose accidentelle ». L’autopsie a révélé un mélange e cocaïne et Tramadol.