24 août 2017, 14:28 -

Décidément, Salma Hayek n’a pas peur du président des États-Unis ! 

Donald Trump, elle le connaît très très bien et a beaucoup de « dossiers » gênants sur lui. Elle a récemment raconté le râteau qu’elle lui avait mis à l’époque. Lors d’une interview à la Radio Centro, elle racontait : « Quand j’ai rencontré cet homme, j’avais un petit ami et il a essayé de devenir son ami pour avoir le numéro de téléphone de chez-moi. Il voulait m’appeler pour m’inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne le ferais pas même si je n’avais pas de copain – ce qu’il a pris comme un manque de respect -, il a appelé. Enfin, quelqu’un a appelé le National Enquirer et je ne dirais pas qui, mais tout ce qu’il veut sortir sort dans le National Enquirer : l’article disait qu’il ne voulait pas sortir avec moi parce que j’étais trop petite.« 

Cette fois, la célèbre actrice mexicaine s’est confiée au magazine Numéro, prévu pour Septembre 2017. Comme le relate le site de Pure People, la jeune femme a confirmé qu’elle connaissait de nombreux secrets gênants sur le pensionnaire de la Maison Blanche. Elle a déclaré qu’il « était mêlé à près de 3 000 procès pour fraude, viol…« . « Selon un procès au civil, Trump aurait violé une fillette de 13 ans ». « Cela faisait désordre en pleine campagne… L’affaire a donc vite été étouffée avant de disparaître complètement des radars lorsqu’il a été élu président. Je vous laisse mener l’enquête, «  a-t-elle témoigné. 

En effet, en juin 2013, une jeune trentenaire expliquait dans une plainte avoir été violée par Donald Trump et un autre riche investisseur, Jeffrey Epstein (connu pour organiser des orgies et déjà condamné dans une affaire d’esclavagisme sexuel de mineures), en 1994, alors qu’elle était seulement âgée de 13 ans a rapporté le journal américain Politico.

Suite à de nombreuses menaces à son encontre, la jeune femme a dû abandonner son procès contre Donald Trump. La plainte est donc restée sans suite. 

L’interview de Salma Hayek est à retrouver en intégralité dans le magazine Numéro, édition N°186 de septembre 2017.

 

A.M.S.B