8 juillet 2019, 14:31 -

Séparé, le groupe Sniper dévoile un nouveau clip !

Alors que l’on sait depuis plusieurs mois que le groupe Sniper s’est une nouvelle fois séparé suite à un nouveau départ de Blacko. Aketo et Tunisiano ont décidé de dévoiler le clip du titre « Adema » extrait de leur dernier projet Personnalité Suspecte accompagné de ce message :

 » Comme vous devez sûrement le savoir, le groupe est malheureusement de nouveau séparé, Blacko ayant décidé de ne pas poursuivre l’aventure, nous avions prévu de sortir ce clip et plutôt que de le laisser dans un tiroir et qu’il ne voie jamais le jour, nous avons décidé de le partager avec vous, merci à tous pour votre soutien depuis toutes ces années, merci aux supporters de la première heure et à ceux qui nous découvrent 🙏🏼❤️ »

Découvrez le clip ci-dessus.

 

Paroles/Lyrics :

Yeah, enfant roi, fils adoré, Kinshasa, gosse de Corée
Gibraltar, fils de Gorée, juste la race humaine arborée
Tous d’la même façon décorés, fils d’Adam, nés du même sang
Mes petites voix te parlent à l’oreille, dis qu’on a rien à faire ensemble
La bêtise de ton camarade, ta différence fait qu’il t’évite
Il te voit comme si t’es malade, voudrait te parler mais il hésite
À l’écart pour que tu t’isoles il essaye mais il échoue
Il voudrait te voir au sol et puis t’écorcher les genoux
Si le ciel devient mon miroir alors tu es mon reflet
Qu’importe ton histoire, blanc, jaune, noir, tu es mon re-frè
Fait vivre l’espoir dans chaque cœur
J’écouterais ton son, gomme les rancœurs, liberté, j’écrirais ton nom
Je suis un enfant du monde
Le ciel et la terre sont ma patrie
Si notre humanité sombre
C’est qu’il nous a divisé dans sa matrice
Adama, Adama, Adama
Je suis un enfant du monde, le ciel est mon drapeau et voici ce qu’il m’a enseigné
Il m’a dit « quelle est la couleur de l’homme quand celui-ci se met à saigner? »
Mon enfant regarde la lune, petit prince regarde le soleil
Tous deux sont différents mais ton troisième œil te dira qu’ils sont bel et bien pareils
Il m’a demandé si j’étais le gardien de mon frère
Si je croyais en leurs politiques, leurs frontières
J’ai répondu « j’ai compris, toute rivière rejoint la mer »
Que je n’étais qu’un homme parmi les hommes, un frère parmi ses frères
Il m’a dit « qui es-tu? », j’ai répondu « un enfant du monde »
Il m’a dit « regarde, comme le ventre d’une mère, la terre est ronde »
Il m’a dit « aime ton prochain, un jour tu me rejoindras comme tout homme »
Il m’a demandé de quelle race j’étais, j’ai répondu « celle du royaume »
Je suis un enfant du monde
Le ciel et la terre sont ma patrie
Si notre humanité sombre
C’est qu’il nous a divisé dans sa matrice
Adama, Adama, Adama
J’suis l’enfant du monde, la terre est mon pays
Pour aucun drapeau je porterais le treillis
Ma couleur de sang avant celle de la peau
Un peu comme les Vatos mais j’suis pas dans un gang
Tous dans le même bateau qui tangue, qui coule, pas assez de bouées
On a confondu le Titanic et l’arche de Noé-Noé
J’suis pas Robinson Crusoé, tu t’es cru sauvé
Fils d’Adama, on s’dit salam, en se souhaitant le mal
On s’regarde crever, que des cameramans
Personne pour te relever comme des sans-âme insensibles
Les pompiers pyromanes éteindront pas l’incendie
Squelette sous l’masque de chair, la fleur au bout de l’arme de guerre
J’veux pas être le bourreau de mon frère, j’ferais pas le sale boulot
Squelette sous l’masque de chair, on verse les mêmes larmes amères
J’veux pas causer la douleur d’un frère, touche pas à mon soss’
Je suis un enfant du monde
Le ciel et la terre sont ma patrie
Si notre humanité sombre
C’est qu’il nous a divisé dans sa matrice
Adama, Adama, Adama