24 novembre 2017, 16:09 -

Siboy – Par ici

Siboy continue l’exploitation de son premier album SPÉCIAL avec le clip du titre « Par ici ».

 

Paroles/Lyrics :

[Intro]
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir, beaucoup trop noir
J’étais trop noir

[Couplet 1]
« Tu es trop lourd, ouais faut faire un régime »
J’ai dit non, enculé, je reste comme je suis
Dans la sique-mu beaucoup trop de jalousie
Des fois vraiment abusé negro j’hallucine
Negro c’est beaucoup trop noir par ici
J’fais confiance qu’à ma mère et aux carabines
Beaucoup trop noir par ici
L’humain trouvera des défauts même au paradis
Ma bite a toujours la tête dans le cul
J’te ken après j’te connais plus
Sombre était le marabout
Pour faire de l’argent prêt à tapiner des putes
On a fait des choses sales qui déçoivent nos anges
Fais pas le fou ton arbre généalogique perdra des branches
Beaucoup trop noir par ici
À six pieds sous terre reposent nos meilleurs amis
Je m’en souviens de nos belles années
Maintenant la haine nous a condamnés
Pour louer le seigneur personne va te faire un prêt
Même si elle est belle marabout ne cours pas après

[Refrain]
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici

[Couplet 2]
Y’a des hauts et des bas
Y’a des hauts et des bas
Pas le temps d’débattre j’ai envie de baiser
Enlève le haut et le bas
Trouve mon quartier, Condillac les opprimés
Codéine siroté, dans la boisson y’a des comprimés
Cœur de you-voi a du mal à aimer
Après la baise on va se détester
Tu gères des tchoins qui se lavent pas, ta bite sera infectée
Faites-moi la présentation
Mon flow est en lévitation
Pas de bague au doigt, mais fellation
Ta chatte, mauvaise réputation
Me dis pas que tu m’aimes, donne-moi ta shnek
Bébé je n’aime que tes grosses fesses
L’assassin qui fait peur à ton prêtre
La beuh justifie trou noir dans ma tête
À chaque apparition c’est danger
Negro, ma haine je viens vidanger
T’es pas réglo on va changer
C’est masqués qu’on viendra se venger
Sous le soleil, savoure ma beuh
Les gagnants sont les muana mabé
Dans ton cauchemar y a ma sale gueule
Dans son gros cul se dresse ma queue

[Refrain]
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici
Beaucoup trop noir par ici