12 avril 2017, 8:56 -

Le rappeur risque jusqu’à deux ans de prison pour avoir bloqué une autoroute…

Sofiane est indéniablement le rappeur le plus en vogue du moment. Pour garder ce statut de chouchou dans le cœur des aficionados du rap, il a mis les petits plats dans les grands en flirtant avec le danger. En effet, pour réaliser le clip Toka, il a osé bloquer une partie de l’autoroute A3. Ce qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux n’a pas vraiment plu à la justice !

Dans le clip Toka, extrait de son nouvel album Bandit Saleté, on le voit prendre un café autour d’une table haute placée au milieu de l’autoroute, entouré de ses potes.
Sofiane a d’ailleurs tweeté : « Prendre Un Café Sur L’autoroute Ca Na Pas De Prix #Toka #Banditsaleté »

D’après les informations du Huffington Post, une enquête a en effet été ouverte après le blocage de l’autoroute A3 à hauteur d’Aulnay-sous-Bois suite à la diffusion de son clip. Le délit d’entrave à la circulation peut être puni de deux ans d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende.
Toutefois, le jeune rappeur de 30 ans s’est excusé au moment de partager son clip : « Désolé pour les deux minutes de gêne, mais c’est le feu ».

Rappelons que l’album Bandit Saleté est prévu pour le 12 mai.

A.M.S.B