16 avril 2019, 16:30 -

Clair, net et précis.

Tomber pour mieux se relever. Quelques jours après l’écrasante défaite des parisiens face au LOSC (1-5), Thomas Tuchel a écarté toute idée de crise au sein de son équipe : « Si c’est une crise, je prends la même crise pour les prochains 2-3 ans si nous avons 17 points d’avance (sur le deuxième)Ce n’est pas une crise, mais une phase très difficile. Dans chaque saison, il y a des moments compliqués, même dans une saison avec beaucoup de records, de titres, de choses positives. »

Pour rappel, l’ancien parisien va devoir composer sans huit de ses joueurs (Marquinhos, Verratti, Neymar, T.Silva, Bernat, Meunier et Cavani et Di Maria), tous forfaits, pour le déplacement à Nantes, mercredi soir.

L’Allemand, qui doit faire à une hécatombe de blessés depuis quelques semaines, a donné son point de vue sur cette situation peu commune : « Je ne suis pas en colère, nous travaillons dur ensemble avec mon staff. On doit réfléchir à chaque blessure individuellement. C’est une situation dure mais je ne suis pas en colère, j’ai confiance. Je ne suis pas en colère après les médias. C’est la réalité, il nous manque des joueurs. C’est notre faute, c’est notre situation depuis janvier-février, si plusieurs joueurs manquent, nous sommes un petit groupe. Cela signifie qu’un petit groupe de joueurs prend plus de responsabilités, c’est très exigeant. Ils sont fatigués mentalement et physiquement. C’est compliqué pour nous depuis quelques semaines. On joue sans des joueurs clés mais on aurait pu gagner ou faire nul contre Lille, mais on a encore eu des blessés et un carton rouge très discutable, c’est difficile. Ce n’est pas le moment d’être en colère. »

Face à Nantes, le club parisien pourrait valider son titre de champion de France. Un objectif clair pour le technicien allemand : « C’est notre objectif, on veut le faire très vite, a confirmé Tuchel. On reste confiants. Nous sommes capables d’être champions. On a une finale à jouer. Je ne sais pas si c’est la situation la plus difficile. Le travail est toujours exigeant, il y a des obstacles à surmonter. Dans les périodes avec des bons résultats, on doit toujours régler des choses, être attentifs pour rester sur le bon chemin. C’est toujours comme ça. Chaque situation est différente, ce n’est pas facile. »