17 mai 2019, 17:19 -

C’est ce qu’on appelle mettre les barres sur les « T »

C’est indéniable : celle fin de saison est la plus compliquée du Paris Saint-Germain sous l’ère qatari. Depuis quelques mois, Thomas Tuchel doit composer avec un effectif limité dû à grand un nombre de blessés. Nul doute que le club parisien devrait se montrer très actif lors du prochain mercato.

Alors que de nombreuses rumeurs envoient Antoine Griezmann (qui a annoncé mardi qu’il quitterait l’Atlético Madrid) à Paris, l’entraîneur allemand a expliqué que le recrutement l’attaquant français était loin d’être une priorité pour le club de la capitale : « On doit créer une équipe, on a des profils dont on a besoin. Surtout des joueurs défensifs, a-t-il poursuivi. Il y a des choses à améliorer pour la saison prochaine. Il faut créer une équipe avec plus de joueurs fiables. Plus de joueurs qui ont la capacité de jouer beaucoup de matchs pour nous à ce niveau. »

Tuchel a tout de même loué les qualités du champion du monde : « Il peut jouer avec toutes les équipes du monde. C’est un plaisir pour tous les entraîneurs. En ce moment, ce n’est pas réaliste ».

Clair, net et précis.